Les facteurs de l’ oxydation cellulaire – Le développement du stress oxydatif

Oxydation cellulaire

La viande rouge et la charcuterie causent également de l’ oxydation cellulaire.

De manière générale, on peut dire que chaque surcharge quelconque génère du stress oxydatif pour l’organisme. Le stress oxydatif est synonyme d’une oxydation cellulaire.

Cette surcharge est très souvent d’abord exogène (venu de sources extérieures) et se convertit ensuite en surcharge endogène (intérieur) par le métabolisme, quand notre organisme essaie de digérer ou de se débarrasser des toxiques ingérés.

 

Lire plus

Les antioxydants combattent le stress oxydatif – Une première approche

Antioxydants

La pigmentation naturelle des végétaux fait partie des polyphénols qui sont des antioxydants puissants.

Les antioxydants sont des substances indispensables pour lutter contre les radicaux libres, nous protégeant ainsi du vieillissement et de la dénaturation cellulaire. Les antioxydants sont un véritable bouclier anti-maladies comme le cancer, les maladies cardio-vasculaires, le diabète, les rhumatismes, l’arthrose etc.

Les antioxydants sont des substances naturelles nombreuses dans notre alimentation ; ils ne se cachent donc pas très loin ! En grande partie, ils se trouvent dans les couleurs naturelles, les défenses naturelles, les huiles essentielles et les arômes des fruits, légumes, herbes, épices ou oléagineux.

Lire plus

Stress oxydatif – Un danger réel causé par les radicaux libres

Stress oxydatif

Quasiment tout ce que nous consommons et que nous faisons tout généralement dans la vie peut causer du stress oxydatif. (© NHA)

 

Dans « stress oxydatif », (également « stress oxydant »), le mot « stress » n’a pas la même signification que le stress psychique ou psychosocial, il s’agit d’une agression chimique oxydative de notre organisme.

Le stress oxydatif ou oxydant est accusé d’être à la base de nombreuses maladies chroniques. Il se définit comme  le résultat d’un déséquilibre entre la somme de production  des radicaux libres et le total des antioxydants disponibles qui sont là pour éviter l’apparition de dégâts cellulaires, souvent irréversibles.

Lire plus

Radicaux libres – Qu’est-ce que c’est?

Radicaux libres - Rouille des cellules

Les radicaux libres peuvent être considérés comme la “rouille” des cellules: ils réagissent avec l’oxygène et font vieillir notre organisme.

Les radicaux libres sont des molécules chimiques instables produites en faible quantité par l’organisme. Ils sont principalement synthétisés dans la cellule lors de réactions avec l’oxygène. Cette instabilité chimique fait que ces substances sont très réactives et certaines des réactions avec des structures de la cellule entrainent des dégâts en leur sein.

D’un point de vue purement chimique, les radicaux libres sont, comme les ions oxygénés et les peroxydes, des dérivés réactifs de l’oxygène (DRO, en anglais reactive oxygen species, ROS), rendus chimiquement très réactifs.

Lire plus

Toxines – Déchets métaboliques produits quotidiennement

Toxines

Comme cette plage, notre corps est plein de toxines qui viennent de notre vie quotidienne et que notre corps accumule au fil des années.

Les toxines sont des substances toxiques élaborées directement par l’organisme vivant, produites par les activités métaboliques, qui ont potentiellement un pouvoir pathogène. Les toxines sont le résultat secondaire du catabolisme (dégradations métaboliques, par exemple après la digestion de la nourriture).

Les toxines peuvent se développer des résidus du métabolisme quotidien, mais également des substances toxiques provenant de notre environnement (pollution de l’air, de l’eau, des sols, insecticides, pesticides…) ou d’une alimentation dénaturée (additifs divers dont la combinaison forme un cocktail dangereux, excès de sucre, de sel, de graisses saturées et hydrogénées, de protéines…), de mauvaises habitudes de vie (tabac, alcool, drogues, peu de sommeil), d’une surconsommation de médicaments, compléments alimentaires, vaccins, etc.

Lire plus

Toxines et toxiques – Quelle est la différence?

Toxines et toxiques

Le cholestérol qui se dépose dans les artères est un signe typique de trop de toxines dans l’organisme.

Les toxines et les toxiques sont d’autres noms pour déchets endogènes et exogènes.  Les toxines et les toxiques sont les deux responsables pour la toxémie, qui, elle, est à la racine d’une grande quantité de nos pathologies modernes et chroniques telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, l’arthrose, la goutte et beaucoup d’autres.

Dans l’approche naturopathique et holistique, les toxines sont donc des déchets endogènes: ce sont des molécules issues de la dégradation cellulaire et du métabolisme, qui peuvent, en grande quantité, empoisonner notre organisme.  

Lire plus

Alimentation vivante – Des aliments riches en nutriments vivants

Alimentation vivante

Une alimentation vivante aide à la détoxication de l’organisme et à le maintenir en bonne santé.

Pour rester en bonne santé, notre corps doit se nettoyer, se détoxiquer et se régénérer en permanence. Des milliers de cellules meurent et naissent à chaque seconde; certaines parties du corps sont ainsi entièrement renouvelées en quelques jours, d’autres en quelques années. Il est donc nécessaire que la qualité de la nourriture apportée au corps attribue à la qualité de nos cellules. Certes, ce n’est pas uniquement l’alimentation qui influence la régénération de nos cellules, mais également l’air, nos émotions, nos pensées, notre sommeil et notre style de vie jouent un rôle essentiel.

Lire plus

Humorisme, Partie 3 – La traversée humorale

La traversée humorale des nutriments est une étape importante et peu étudiée par les physiologistes classiques.

Il faut s’imaginer les éléments dégradés de la digestion (glucose, acides aminés, acides gras essentiels et beaucoup d’autres) pénétrer la lumière intestinale, pour gagner la voie sanguine portale par le foie ou par la voie lymphatique mésentérique. Une fois dans ces liquides, ils doivent parvenir aux cellules cibles nécessitant ces apports nutritionnels : cellules musculaires, cérébrales, osseuses, par exemple.

Or ce trajet n’est pas de tout repos ; des rétrécissements (plaques athéromateuses), des ralentissements surtout (stases sanguines) perturbent ce cheminement qui ne devrait pas durer, en théorie, plus d’une minute par voie sanguine (c’est le temps mis par une fraction de sang pour faire un cycle complet) ou d’une vingtaine d’heures par voie lymphatique (un cycle dure entre 20 et 26 heures).

Lire plus

Humorisme, Partie 2 – Les émonctoires

Humorisme – Les quatre émonctoires./Naturolistique

 

Cet article est la suite de “Humorisme, Partie 1 – L’approche par les liquides de l’organisme”.

Comme on l’a vu dans l’article précédent, l’humorisme représente le pôle scientifique dans la naturopathie ou l’approche holistique. Les humeurs sont les différents liquides du corps humain comme le sang, la lymphe, la bile jaune, la bile noire, les liquides inter-cellulaires et les liquides intra-cellulaires.

L’encrassement de ces humeurs influence la qualité du terrain et peut être à la source de la genèse d’une maladie chronique. Lorsqu’il y a une surcharge en toxines ou en toxiques, ceux-ci s’accumulent dans les humeurs (ou liquides physiologiques) et peuvent se déposer dans les différents organes ou vaisseaux pour y provoquer la pathologie.

Lire plus

Genèse des maladies – Développement des pathologies

Une mauvaise élimination des déchets métaboliques peut être à la source de la genèse des maladies chroniques. Source: Creative Commons, CC-BY-SA, Hugo.arg

Les troubles de santé ou la genèse des maladies traduisent les efforts de l’organisme pour se débarrasser des déchets qui l’encombrent et qui se sont accumulés au fil du temps.

Dans ce type de situation, les émonctoires vont être sollicités pour évacuer hors du corps les éléments indésirables issus des surcharges humorales et cellulaires. Mais il arrive parfois que le niveau d’épuisement de l’organisme est tel, que les émonctoires naturels perdent leur efficacité et sont relayés par ce que l’on appelle des émonctoires de substitution ou émonctoires relais.

Lire plus