Hypertension
L’hypertension artérielle est un important facteur de risque pour plusieurs maladies et doit donc impérativement être traitée par des antihypertenseurs ou baissée naturellement par un changement fondamental des habitudes de vie.
 
Il existe plusieurs classes d’antihypertenseurs. Certains de ces médicaments qui ont comme objectif d’abaisser la tension artérielle peuvent augmenter le risque de cancer de la peau. Ces médicaments en question rendent la peau plus sensible, de sorte que les rayons UV peuvent plus facilement endommager la peau et entraîner un cancer de la peau à long terme.

Une étude a démontré que ce sont en particulier les diurétiques (thiazidiques) qui contribuent à une incidence accrue de certains types de cancer de la peau – le risque est augmenté de 75 % !

Lire la suite …

Vaccin Covid-19

À la fin de l’année 2020, on espérait fortement que des niveaux élevés de vaccination permettraient à l’humanité de prendre enfin le dessus sur le SRAS-CoV-2, le virus à l’origine de la Covid-19. Dans le meilleur des scénarios, la transmission du virus aurait été réduite à des niveaux très bas, la vie aurait lentement repris son cours normal et le nombre de décès aurait aussi diminué.

Mais, depuis, de nouveaux « variants préoccupants » sont apparus et se sont répandus dans le monde entier, mettant en péril les efforts actuels de contrôle de la pandémie, y compris la vaccination.

En d’autres termes, la donne a changé et le déploiement mondial réussi des vaccins actuels ne garantit plus la victoire.

Lire la suite …

Réparation musculaire

Des muscles sains sont une partie importante d’une vie saine, même à un âge plus avancé. Mais avec l’usure due à l’utilisation quotidienne et permanente, une réparation musculaire continue s’impose au sein de tout notre organisme. Nos muscles sont obligés à se réparer constamment pour garder leur forme et pouvoir assurer leur activité parfaite.

Ce n’est qu’au cours des dernières années que la recherche scientifique a commencé à comprendre le fonctionnement et le déroulement exact de la réparation musculaire au niveau cellulaire. Une équipe de recherche japonaise a réussi à prouver maintenant que le glucose (sucre) disponible au sein de notre organisme semble avoir une influence décisive sur ce processus vital.

Ces chercheurs de l’Université de Tokyo suggèrent que de faibles taux de glucose peuvent favoriser la réparation musculaire. Dans une étude récente, l’équipe a découvert que les cellules satellites des muscles squelettiques, qui jouent un rôle clé dans la réparation musculaire, fonctionnent mieux dans les environnements à faible taux de glucose. 

Lire la suite …

Donut, gras trans

En 2021, la consommation de graisses de type acides gras trans reste encore très importante dans nos pays occidentaux. 

De plus en plus de preuves indiquent que cette consommation accrue est un important facteur de risque de développement de maladies cardio-vasculaires.

À partir du 2 avril 2021, l’Union européenne impose une limite maximale de 2 grammes d’acides gras trans produits industriellement pour 100 grammes de graisse dans la nourriture. L’Organisation Mondiale de la Santé a même décidé d’aller plus loin, car elle vise à éliminer totalement de l’alimentation les acides gras trans produits industriellement, partout dans le monde, d’ici 2023.

Essayons donc de mieux comprendre pourquoi et comment ces petites molécules augmentent le mauvais cholestérol et les médiateurs de l’inflammation, ce qui pourrait être à l’origine de leurs effets délétères.

Lire la suite …

CERN, Détecteur de CMS

Lorsque l’accélérateur géant du CERN, le Grand Collisionneur de Hadrons ou LHC, a démarré il y a dix ans, les espoirs étaient grands de découvrir bientôt de nouvelles particules qui pourraient nous aider à percer les plus grands mystères de la physique.

Matière noire, trous noirs microscopiques et dimensions cachées n’étaient que quelques-unes des possibilités. Mais à part la découverte spectaculaire du boson de Higgs, le projet n’a pas réussi à fournir des indices sur ce qui pourrait se trouver au-delà du modèle standard de la physique des particules, qui reste aujourd’hui notre meilleure théorie du microcosme, malgré ses défaillances.

C’est pourquoi le nouvel article de la grande collaboration autour du LHCb, l’une des quatre expériences géantes du LHC, devrait faire battre le cœur des physiciens et des amateurs de la physique un peu plus vite. Après avoir analysé des trillions de collisions produites au cours de la dernière décennie, nous pourrions être en train de voir la preuve de quelque chose de tout à fait nouveau – potentiellement la particule vectrice d’une toute nouvelle force de la nature.

Mais l’excitation est tempérée par une extrême prudence. Le modèle standard a résisté à tous les tests expérimentaux qu’on lui a fait subir depuis qu’il a été élaboré dans les années 1970. Il faut donc des preuves extraordinaires pour affirmer que nous voyons enfin quelque chose qu’il ne peut expliquer.

Lire la suite …

Jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est un type de régime qui limite le temps que vous consacrez à manger.

Ce qui en fait l’attrait, c’est que vous n’avez pas à compter les calories ni à vous limiter à manger certains aliments et à en bannir d’autres. Cela dit, il y en a de si nombreuses versions qu’il est difficile de savoir laquelle est la meilleure.

La version populaire du jeûne intermittent est la version “5:2” quand on  adopte un régime à très faible teneur calorique durant deux jours par semaine. Pour perdre rapidement du poids, on pourrait opter pour la version “un jour sur deux”. La version la plus courante de ce régime est la “16:8” qui comprend 16 heures de jeûne par jour et huit heures durant lesquelles il est permis de manger.

Voici ce que dit la recherche.

Lire la suite …

Régime méditerranéen

Le régime méditerranéen – Maigrir et en même temps se nourrir sainement ? Et tout cela, à long terme ?

À l’aube de cette nouvelle année, et comme tous les ans à la même période, les Français ont sans doute pris un certain nombre de « bonnes résolutions », dont celle de se nourrir plus sainement et de perdre du poids. Les confinements et leurs effets ayant probablement renforcé la tendance, la question du meilleur régime amaigrissant est donc plus que jamais d’actualité.

Comme vous le constaterez en lisant cet article, mieux vaut toutefois se garder des restrictions impossibles à suivre sur le long terme. C’est là que le régime méditerranéen, qui semble par ailleurs protéger notre cœur et nos artères, trouve tout son intérêt.

Lire la suite …

Alimentation crue

Tout d’abord la bonne nouvelle :  perdre du poids et maîtriser son poids est chose facile si l’on se nourrit d’aliments crus !

C’est en effet si facile que quiconque a l’habitude de faire par intermittence des régimes amaigrissants tout en ne parvenant qu’à un résultat temporaire se réjouira de savoir qu’avec un régime où tout est cru, la majorité des personnes perdent du poids de façon régulière sans jamais compter les calories, les glucides ou les graisses.

Les régimes pour perdre du poids les plus courants sont très souvent pauvres d’un point de vue nutritionnel, puisqu’il faut toujours renoncer à quelque chose, par exemple à certains macronutriments comme la graisse (lipides) ou les glucides.

La plupart des personnes suivent toujours le même rythme : commencer et abandonner après un certain temps un tel régime. La durée du régime dépend très souvent de la motivation de la personne ou de la faisabilité du régime.

Beaucoup de régimes provoquent des déficiences qui entraînent un terrain idéal pour les maladies, les pathologies ou la fatigue chronique ainsi que les fringales qui sont à l’origine des mauvaises habitudes alimentaires et d’une reprise de poids juste après l’arrêt du régime.

Découvrez donc une façon de perdre sainement du poids, tout en consommant des aliments qui regorgent de micronutriments, vitamines, minéraux, et de composants anti-oxydants et anti-inflammatoires.

Lire la suite …

Vaccin à ARNm Covid-19

Les vaccins à ARNm : quatre lettres qui ont fait le tour de la planète et désignent ce qui ressemble de plus en plus à une avancée majeure dans le domaine de la vaccination. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

L’ARN utilisé pour la vaccination appartient à la classe des ARN messagers (ARNm), une molécule peu stable, connue depuis les années 1960. Les ARNm constituent en quelque sorte le « plan de montage » des protéines dans les ribosomes, nos unités cellulaires chargées de la production des protéines. Après leur utilisation, les ARNm sont détruits.

C’est sur cette fonction que reposent les vaccins à ARNm. Le principe est en effet d’injecter dans les cellules l’information leur permettant de produire une protéine de l’agent infectieux contre lequel on souhaite obtenir une immunité (dans notre situation actuelle, il s’agit du COVID-19).

Les vaccins à ARNm possèdent de nombreux avantages et quelques désavantages bien identifiés. Un traitement médical, comme le vaccin à ARNm contre le COVID-19, n’est jamais un acte anodin et doit bien être réfléchi. De plus, cette décision doit faire l’objet d’une analyse bénéfice/risque rigoureuse.

Découvrez quelques explications dans cet article, qui aideront peut-être à prendre une décision pour ou contre les vaccins à ARNm.

Lire la suite …

Musique

La musique fait partie de l’humanité depuis que celle-ci existe. Les archéologues ont trouvé des instruments en os relativement complexes, qu’ils ont datés vieux de plus de 40 000 ans.

Certes, nos ancêtres faisaient probablement de la musique de manière très rudimentaire, qui ressemblait plutôt à un bruitage rythmique et était aucunement comparable avec nous goûts d’harmonies et techniques actuels. Mais nul ne peut le contester : la musique est absolument fondamentale pour le développement et le maintien du bien-être physique, mentale, émotionnel et psychologique – aujourd’hui comme auparavant. 

Il est connu que la musique réduit le stress et l’anxiété. Elle atténue la douleur physique et psychique et libère en même temps des molécules de plaisir.

La musique est donc un allié précieux pour affronter l’isolement et la solitude du confinement et l’anxiété concernant la pandémie du COVID-19.

Lire la suite …

Chat dormant

La population française souffre de plus en plus d’un manque de sommeil important. Mais cela n’est pas un phénomène limité à la France, il est présent dans la plupart des pays européens et occidentaux, et les spécialistes le pointent du doigt comme un véritable fléau qui influence très négativement notre santé et qui peut provoquer de grands problèmes de santé. Notamment les jeunes ont un véritable manque de sommeil important ou un sommeil agité qu’il ne faut pas trop négliger, dus à la consommation excessive des médias et des technologies comme, par exemple, les jeux ou les réseaux sociaux exigeant une présence virtuelle permanente.

En effet, cette « dette de sommeil » impacte le fonctionnement diurne en réduisant la vigilance, les capacités d’attention et de concentration, l’apprentissage et la performance. A plus long terme, elle augmente la consommation d’excitants, les risques de surpoids et de maladie, ainsi que la vulnérabilité au stress, aux troubles anxio-dépressifs et aux addictions.

Comment pourrait-on donc retrouver son sommeil ? Il existe des aliments qui aident à mieux dormir que l’on va découvrir dans cet article.

Lire la suite …

Alcool

Plus de 41 000 décès attribuables à l’alcool ont été observés en France en 2015, soit 9% de l’ensemble des décès.

La plupart du temps, l’abus d’alcool est associé à l’ivresse ou l’alcoolo-dépendance. Mais cette attitude caricaturale permet de stigmatiser certains comportements tout en se donnant des excuses pour justifier sa propre consommation. Pourtant, l’alcool devient problématique avant l’ivresse.

La France reste parmi les plus gros consommateurs dans le monde avec en moyenne 15,6 litres d’alcool pur par an et par habitant, soit environ 173 bouteilles de vin ou 1 180 canettes de bière.

L’héritage culturel, la tradition familiale, l’attachement au terroir ou aux réunions « viriles » sont bien souvent appelés en renfort pour justifier une consommation que l’on juge raisonnable. « Cela ne peut pas être mauvais, je ne bois que du bon vin » ou « Je ne bois jamais trop puisque je ne suis pas ivre »… Cette minimisation des dangers rend difficile les messages de prévention, pourtant aujourd’hui la vérité ne souffre d’aucun doute : l’alcool est dangereux même si on n’en ressent pas les effets, même si on n’est pas ivre ou dépendant.

Lire la suite …