Augmenter son taux vibratoire

Augmenter le taux vibratoire, c’est un travail long qui dure toute notre vie. Rien n’est fait à la va-vite, et, bien sûr, il n’y a pas de solution miracle qui augmente le taux vibratoire avec peu de travail personnel pour une longue durée. Pour chaque élément énergétique et vibratoire, une prise de conscience profonde et personnelle est nécessaire. Et cela nécessite à son tour beaucoup de temps …

Tout qui nous entoure sur les plans vibratoires différents comme les plans physique, émotionnel, énergétique et spirituel, possède un impact direct sur notre taux vibratoire : chaque élément peut aider à augmenter le taux vibratoire ou – au contraire – le baisse. On se rappelle qu’à partir de 2014, la valeur neutre pour être en bonne santé (donc le point neutre pour un individu moyen) est autour de 12 500 UB. C’est l’équilibre biotique idéal.

Notre bien-être sur le plan physique est surtout dicté par notre état de santé. Plus notre santé est bonne, plus notre vibration en unités Bovis UB sur le plan physique est élevée.

Mais notre santé physique n’est qu’un miroir des plans vibratoires supérieurs. Notre santé est donc également profondément liée à notre santé énergétique, émotionnelle et spirituelle.

Taux vibratoire

Tous les êtres vivants composés de cellules – plantes, animaux et bien sûr humains – possèdent une énergie qui leur est propre ; il s’agit du taux vibratoire. Cette énergie est unique pour chaque individu et existe dans cette forme exacte seulement une seule fois. Le taux vibratoire est la fréquence qui correspond à son énergie vitale et spirituelle qui dépend de son degré spirituelle.

Cette énergie est une fréquence variable et modifiable. Chaque individu peut l’augmenter (ou même baisser) au cours de son évolution énergétique et spirituelle. Chaque humain a en principe la vocation ultime à élever sa vibration, on peut presque en parler comme but de vie. Ceci se passe au cours de la vie de chacun : chaque expérience de la vie en fait partie, les positives comme les négatives.

L'alimentation biocidique et biostatique qui fait malheureusement une majeur partie de notre alimentation quotidienne abaisse notre taux vibratoire et nous rend malade par son manque de vitalité.

Les aliments biostatiques et biocidiques sont malheureusement des aliments qui constituent la majeure partie de notre alimentation dite “de civilisation” et qui sont pratiquement incontournables dans le quotidien.

Ce sont des aliment morts qui ne possèdent plus aucune vitalité, c’est-à-dire leur taux vibratoire est proche de 0. Ces aliments ralentissent et détruisent la vie ; ils sont la cause de nombreuses pathologies très communes comme le diabète, l’hypertension, le syndrome métabolique, l’hyperuricémie, mais également certains cancers.

Qi

Le concept de l’énergie et du Qi (Kî en japonais, Qi en chinois; traduire kî par énergie) n’appartient pas au monde scientifique mais au domaine des pratiques énergétiques. Prenant ses sources dans la pensée chinoise du Tao, le Qi représente une substance non matérielle signifiant esprit ou souffle de vie. Aujourd’hui, on parle aussi de « bioénergie », un terme plus moderne, ou de l’énergie universelle. Dans la médecine ayurvédique (Inde), cette énergie est appelée le Kundalini.

L’énergie pénètre tout, circule partout. Au-delà de l’espace et le temps, l’énergie EST tout simplement. Nous pouvons qualifier certains types d’énergie. Nous pouvons les classifier pour nous convaincre que nous avons le pouvoir d’appréhender l’énergie dans sa totalité.

Mais nos sens et notre mental ne pourront jamais englober son universalité. L’énergie est étroitement attachée au principe de Vie, infiniment productrice. Les flux émanent d’elle, des forces toujours en mouvement. Nous baignons dans un océan de courants, chargés de qualités et d’informations subtiles, d’éléments nous faisant avancer avec elle vers l’évolution.

L’énergie universelle est donc essentielle, nous vivons en elle. Plus nous sommes en harmonie avec l’énergie, mieux nous nous sentons.

Pour rester en bonne santé, notre corps doit se nettoyer, se détoxiquer et se régénérer en permanence.

Des milliers de cellules meurent et naissent à chaque seconde; certaines parties du corps sont ainsi entièrement renouvelées en quelques jours, d’autres en quelques années. Il est donc nécessaire que la qualité de la nourriture apportée au corps attribue à la qualité de nos cellules.

Certes, ce n’est pas uniquement l’alimentation qui influence la régénération de nos cellules, mais également l’air, nos émotions, nos pensées, notre sommeil et notre style de vie jouent un rôle essentiel. Mais la qualité de notre alimentation est un facteur essentiel de vitalité et de santé : une alimentation vivante est le premier pas vers une meilleure santé.

Pour rester en bonne santé, notre corps et notre esprit ont besoin de vivre dans un lieu sain et d’avoir une alimentation saine et équilibré qui vibre dans une certaine fréquence : c’est la vibration des aliments.

Comme tout être vivant, l’énergie des aliments vivants est mesurable. En font partie les légumes et fruits frais, les oléagineux, les salades, les graines ou encore les germes. Tous possèdent une fréquence. Cette énergie les différencie des aliments morts comme tout produit industriel qui ne possède plus aucune vibration.

Sachant que la vibration en zone neutre correspond actuellement à 12 500 unités Bovis ou à 12 500 Angström, nous devons consommer le maximum d’aliments et boissons qui atteignent au minimum cette vibration. Mais c’est encore mieux si leur vibration dépasse cette limite.

Une grande aide pour atteindre (et dépasser) ces valeurs est l’alimentation crue, surtout pour les végétaux : des aliments naturels, biologiques, non traités et non modifiés, plein de la force vitale de la plante.

Une alimentation organique contient des cellules d'un autre organisme (plante, animal, etc.) et non des molécules mortes comme les minéraux dans l'eau.

La naturopathie est un système de santé complet et cohérent qui mise avant tout sur la stimulation des mécanismes naturels d’autoguérison du corps. Les interventions du naturopathe visent en premier lieu à activer, nourrir et renforcer ces mécanismes plutôt qu’à éliminer des symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes. Elles se veulent aussi douces et non effractives que possible.

Les concepts de base de la naturopathie font qu’elle est parfaitement complémentaire de la médecine conventionnelle qu’est l’allopathie et des médecines douces.

Parmi les outils privilégiés de la naturopathie, on retrouve, entre autres: la phytothérapie, la nutrition, l’homéopathie, l’aromathérapie, les manipulations physiques, les techniques de gestion du stress, mais aussi les soins énergétiques tels que l’équilibre et l’augmentation du taux vibratoire, le reiki, et beaucoup d’autres.

La naturopathie fait partie du vaste domaine de la santé holistique – un thème vaste qui est un des piliers principaux de ce site.

Vitalisme

Le vitalisme est un de piliers de base dans la naturopathie. Mais toutes les approches holistiques se reposent sur cette force vitale invisible mais bien existante.

Si notre médecine moderne est capable de régler de façon optimale des situations qui hier représentaient des cas désespérés (greffes d’organes, chirurgie réparatrice etc.), son regard purement matérialiste l’a incontestablement éloignée d’une vision qui pourtant a toujours présidé dans le passé : notre corps, nos organes, nos cellules sont en relation avec une « force », une « énergie », qui organise, régule, répare nos fonctions organiques : connu comme vitalisme dans la santé holistique.

On peut retrouver facilement des exemples de manifestation de notre force vitale et de notre vitalisme lorsque l’homéostasie, qui est la régulation des fonctions vitales, s’opère. Parmi elles : le maintien de la température corporelle à 37°C, la fièvre, les catarrhes, les éruptions cutanées, la sudation, les vomissements, le phénomène d’inflammation, la cicatrisation, la réossification, l’anastomose vasculaire (auto-reconstruction des capillaires après destruction), l’évanouissement (pour échapper à l’insupportable) et beaucoup d’autres.

L’ auto-guérison est une ressource naturelle du corps humain comme de toutes les formes de vie sur terre.

Auto-équilibrage, auto-régénération, auto-guérison – le corps est naturellement biologiquement conçu et structuré pour se maintenir en santé, c’est-à-dire dans un état de bien-être naturel. Quand nous vivons harmonieusement notre vie, l’auto-guérison est un processus naturel qui se réalise constamment sans que nous n’y portions attention.

La sortie de cet état de bien-être se manifeste par une maladie plus ou moins temporaire. Il s’agit d’une rupture, d’un conflit dans ce processus naturel.

Taux vibratoire élevé

Concernant le taux vibratoire, de plus en plus de personnes se posent des questions telles quelles : Comment reconnaître les signes d’un taux vibratoire élevé ? Quel est mon potentiel ? Est-il possible que j’aie un taux vibratoire élevé, et si ceci n’est pas le cas, comment l’atteindre ? Il

La force vitale d'une tranche de carambole crue.

La force vitale est omniprésente ; cette énergie que l’on peut également appeler énergie vitale fait partie des piliers de la santé holistique qui essaie de comprendre chaque personne dans sa globalité. Mais comment peut-on évaluer exactement cette énergie qui est la force vitale, invisible à l’oeil nu?

Découvrons les méthodes traditionnelles et bien sûr les techniques existantes aujourd’hui qui nous montrent les preuves que la force vitale n’est pas seulement une imagination ancestrale pour des phénomènes non explicables scientifiquement, mais que l’énergie vitale est tout à fait existante et liée à tout organisme vivant. Parmi ces techniques, on trouve l’effet Kirlian, l’EAV selon Voll et le système de filtre à résonance moléculaire MORA.

Plantes photographiées avec la technique Kirlian

  Les propriétés revitalisantes des aliments crus ne trouvent pas leur explication uniquement dans les seules vitamines, minéraux, phytonutriments, oligoéléments et autres substances strictement biomoléculaires. On rentre dans le monde de l’ énergie du vivant. Les recherches scientifiques s’intensifient depuis un siècle pour comprendre, comment la physique moléculaire s’intègre dans

Le corps humain est maintenu en vie par un flux énergétique appelé énergie vitale. Cette énergie entretient le corps en parfait état de santé, condition normale de l’être humain. Dans cet état de santé, nous ressentons le bien-être et la joie de vivre.

Chacun de nous dispose d’un potentiel d’énergie vitale individuelle, variable selon ses acquis depuis la naissance. Elle augmente ou diminue en fonction de notre mode de vie sur le plan physique et émotionnel. Le manque d’énergie vitale entraîne des défaillances dans le fonctionnement du corps.

Les médecines naturelles, également appelées médecines douces ou médecines alternatives, sont constituées d’une vaste gamme de disciplines comme par exemple la naturopathie, la nutrithérapie, l’homéopathie, l’acupuncture, l’acupressure, les fleurs de Bach, l’ostéopathie, la phytothérapie, l’aromathérapie et beaucoup d’autres. Pour les professionnels de santé de la médecine allopathique, conscients de la

La naturopathie désigne par le terme de la « toxémie » la surcharge du milieu humoral et ses conséquences sur la santé. Le corps humain est une organisation complexe qui fait partie d’un ensemble : le terrain. Les humeurs sont les liquides qui assurent le lien, la cohésion et la vie entre