Aliments biogéniques et bioactifs


Alimentation biogénique

Les légumes et les fruits font partie des aliments biogéniques et bioactifs.

Dans l’article sur “La vibration des aliments“, nous avons vu que notre corps a besoin d’une alimentation saine et équilibré qui vibre dans une certaine fréquence pour rester en bonne santé. Tous les aliments et boissons qui vibrent à 12000 unités Bovis et plus vont nous amener de l’énergie: ce sont les aliments biogéniques et bioactifs; alors que tout aliment ou boisson qui vibre en dessous de cette limite va nous enlever de l’énergie: ce sont les aliments biostatiques et biocidiques.

Les aliments biogéniques et bioactifs forment la catégorie des aliments vivants. Ils ont été prévus par la nature pour assurer la vie et le bien-être humain. Leur consommation apporte de l’énergie vitale et de la santé à tout âge.

Les aliments biogéniques et bioactifs n’ont que ces effets positifs sur notre organisme.

 

L’énergie des aliments: Les quatre groupes d’aliments classé selon leur énergie vibrante

Énergétiquement, on peut classer les aliments en quatre groupes différents :

  • Les aliments biogéniques : ces aliments DONNENT / GENERENT la vie et apportent beaucoup de vitalité. Ce sont des aliments vivants. Ce groupe devrait constituer idéalement 25 % de notre alimentation. Ces aliments vibrent au moins à 12 500 unités Bovis. Les aliments biogéniques sont capables de synthèses moléculaires et stimulent ainsi le métabolisme que la régénération cellulaire. Ils renforcent la résistance biologique et soutiennent dans le corps le potentiel de l’auto-guérison.
  • Les aliments bioactifs : ces aliments MAINTIENNENT la vie. Ce sont également des aliments vivants. Ce groupe devrait constituer au moins 50 % de notre alimentation. Ces aliments vibrent entre 7 000 à 14 000 unités Bovis. Les aliments bioactifs sont incapables de créer une vie nouvelle (comme une graine fraîche par exemple), mais ils peuvent néanmoins soutenir parfaitement les forces de vie qui existent déjà dans le corps humain.
  • Les aliments biostatiques : ces aliments RALENTISSENT la vie. Ce sont des aliments NEUTRES. Ils on une influence minime sur notre santé, toutefois ils ont la tendance de favoriser la perte de nutriments vitaux comme vitamines, minéraux et enzymes. Ce groupe ne devrait idéalement pas dépasser plus de 25 % de notre alimentation. Ce groupe vibre entre 3 500 à 7 000 unités Bovis. Les aliments biostatiques sont représentés par tous les aliments qui ne sont plus frais ou qui ont été cuits.
  • Les aliments biocidiquesces aliments DETRUISENT la vie. Ils ne contiennent plus aucune force vitale, parce qu’ils ont été détruits par des processus chimiques ou mécaniques. Ils empoisonnent les cellules et tout notre organisme. Leur vibration est seulement au-dessous de 4 000 unités Bovis, le plus souvent même sous 1 000 UB. On ne devrait PAS DU TOUT en consommer, donc 0 %. Malheureusement c’est l’alimentation quotidienne de la plupart des gens. Les aliments biocidiques sont ceux qui contiennent des substances chimiques nocives détruisant ainsi le processus sacré de la vie. Tous les aliments raffinés et conditionnés qu’on vend dans les supermarchés font partie de cette catégorie.

 

Les aliments biogéniques et bioactifs 

Les aliments biogéniques et bioactifs forment la catégorie des aliments vivants. Ils ont été prévus par la nature pour assurer la vie et le bien-être humain. Leur consommation apporte de l’énergie vitale et de la santé à tout âge.

Les aliments biogéniques et bioactifs n’ont que ces effets positifs sur notre organisme :

  • Avant tout, les aliments biogéniques et bioactifs apportent de grandes quantités d’antioxydants à l’organisme qui combattent les radicaux libres et ainsi le stress oxydatif qui est à la source des maladies chroniques et du vieillissement cellulaire.
  • Ils aident à combattre les facteurs de l’oxydation cellulaire.
  • Ils stimulent et augmentent le métabolisme. Donc moins de risque de prendre du poids.
  • Ils activent la circulation sanguine. Donc moins de risque de maladies cardio-vasculaires et hypertension.
  • Ils accélèrent la régénération cellulaire. Ce processus a un impact sur la formation des cancers.
  • Ils augmentent l’oxygénation. Dans un corps acide on ne peut pas absorber l’oxygène.
  • Ils augmentent le potentiel de guérison.
  • Ils augmentent la résistance biologique du corps. Le corps dispose donc d’un meilleur système immunitaire.
  • Ils empêchent l’augmentation des globules blancs dans le sang. Celle-ci est souvent causée par la cuisson des aliments.
  • Ils aident à préserver la destruction des enzymes.
  • Ils empêchent la détérioration des acides aminés (protéines que le corps digère).

 

Aliments biogéniques et bioactifs – Les aliments biogéniques (taux vibratoire au-dessus de 12 500 unités Bovis UB)

Les aliments biogéniques devraient constituer idéalement 25 % de notre alimentation quotidienne. Il s’agit d’aliments très basiques (alcalins). Ce sont en grand partie des aliments crus.

Les aliments biogéniques peuvent générer la vie : ils ont (encore) le pouvoir germinatif ou contiennent des graines qui l’ont, comme c’est le cas des légumes et fruits. Ils sont donc encore des « mini-plantes » et ainsi une concentration de vie.

Par exemple, la graine, en se « réveillant », va décupler ses vitamines et ses minéraux : la vitamine B6 augmenterait de 500%, la B5 de 200%, la B2 de 1 300%, la biotine de 50% et l’acide folique de 600% .

Les aliments biogéniques contiennent donc un maximum d’énergie vivante mesurable bénéfique pour la santé.

 

Quels aliments?

  • Tous les légumes, fruits, salades, pousses et baies exclusivement bio (- 2 jours après la récolte) : crûs, sans aucune transformation ou cuisson.
  • Graines crues germées bio : légumineuses, oléagineux, jeunes pousses, radis, luzerne, alfalfa, brocolis, et beaucoup d’autres.
  • Toutes les noix, amandes, châtaignes bio : crûs, non traitées, non salées.
  • Herbes fraîches bio (- 2 jours après la récolte)
  • Céréales et grains germées (bio) : blé (surtout blé ancien), épeautre, orge, seigle, sarrasin, quinoa, millet, riz etc.
  • Toutes les graines bio : graines de tournesol, graines de courge, graines de chanvre, pavot, etc.
  • Super-aliments et super-fruits bio : par exemple algues, spiruline, graines de chia, gelée royale, pollen frais, ginseng, maca, goji, acaï, ail, guarana, stévia en forme de feuilles (non poudre).
  • Jus de légumes et de fruits bio et extrait à frais (- 2 jours après la récolte).
  • Jus d’herbes de blé et d’orge.
  • Eau alcaline.
  • Tisanes de plantes fraîches  bio (- 2 jours après la récolte), extraits de plantes

Au début de leur croissance, les plantes possèdent une extrême richesse en substances et sont porteurs de la vie (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés, enzymes, hormones végétales, bio-stimulines, etc.). En plus, ils contiennent des acides nucléiques. Ils contiennent donc tout que notre organisme a vraiment besoin.

Les aliments biogéniques sont de grands détoxifiants, combattent la toxémie dans l’organisme, accélèrent les procédés de guérison et les transformations biologiques. Ils sont alcalinisant et hautement énergétiques.

Les nutriments précieux des aliments biogéniques sont détruits par les transformations ou la cuisson. Ils doivent donc se consommer crû.

 

Aliments biogéniques et bioactifs – Les aliments bioactifs (taux vibratoire entre 7 000 et 14 000 unités Bovis UB) 

Les aliments bioactifs devraient constituer idéalement 50 % de notre alimentation quotidienne. Il s’agit d’aliments basiques (alcalins).

Dans ce groupe, on retrouve tous les produits naturels, bruts, non cuits, non traités et qui n’ont pas subi de transformations chimiques. Certains de ces aliments sont encore toujours capables de se développer ou de repousser spontanément au contact de l’eau ou de la terre (par exemple pommes de terre germées).

 

Quels aliments?

  • Tous les légumes, salades, pousses, fruits et baies exclusivement bio et crûs (+ 3 jours après la récolte) : par exemple partiellement les légumes sur les marchés. Les légumes des supermarchés et grandes surfaces, même bio, ont tous plus de 3 jours, puisqu’ils viennent très souvent de l’étranger (donc long trajet). A consommer crûs, sans aucune transformation ou cuisson.
  • Eventuellement légumes et fruits frais du marché ou en vente directe, non bio : ceci dépend entièrement du traitement que les produits ont reçu. Leur état peut varier entre bioactif à biocidique.
  • Tous les légumes, fruits et baies frais et bio qui ont été chauffé à max. 40°C : au-dessus de cette température, les nutriments vitaux (enzymes) se détruisent.
  • Légumes vapeur : les légumes vapeur sont à la frontière entre aliments bioactifs et biostatiques, il semblerait que la cuisson vapeur préserverait en partie la vitalité de l’aliment. Mais ils ne doivent être cuits trop longtemps, juste ce qu’il faut, en les laissant croquants.
  • Toutes les céréales bio et en entier, sans aucun traitement mécanique ou chimique: blé, orge, quinoa, millet etc. Les graines doivent encore posséder leur capacité germinative qui est porteur de vie. Elles doivent se consommer crues, éventuellement trempées. Les flocons d’avoines, même bio et non sucrés, n’en font plus partie.
  • Fruits gras : avocat, coco, olives.
  • Herbes fraîches bio (+ 3 jours après la récolte).
  • Légumineuses crues (trempées).
  • Boissons et légumes lacto-fermentés: vraie choucroute crue (bio), miso, kimchi etc. Il est possible de faire lacto-fermenter la plupart des légumes (ail, côte de bette, betterave, carotte, céleri, champignons, choux de toutes sortes, concombre, courgette, fève, haricot vert, navet, oignon, petit pois, poivron, potiron, radis, scarole, tomate…) et les agrumes (citrons et oranges bio).
  • Jus de légumes et de fruits bio et extrait à frais (+ 3 jours après la récolte).
  • Fruits ou légumes déshydratés avec une température maximale de 40°C.
  • Huiles végétales de première pression froide et mécanique, sans aucun réchauffement ou autre traitement.
  • Laitages très frais issus de lait crû et bio : yaourt, kéfir, fromage frais, lait caillé.
  • Poissons et fruits de mer crûs : huîtres, crevettes, saumon, truite etc. Les poissons fumés n’en font pas partie.
  • Produits d’apiculture biologique : pollen, gelée royale, miel de très haute qualité, miel Manuka.
  • Œuf crû et bio : issus d’une agriculture biologique de poules en liberté qui ont accès à une nourriture naturelle et variée (vers de terre, insectes, herbes etc.).
  • Cacao et chocolat crû.
  • Bières non filtrés et non pasteurisées.

 

Les aliments bioactifs devraient donc la base quantitative de notre pyramide alimentaire. Ce sont les aliments capables de maintenir et d’amplifier légèrement une force vitale déjà saine.

Ils sont directement opposés aux aliments biostatiques et biocidiques, qui eux, sont nocifs et nous “tuent à petit feu”, par le développement de maladies chroniques et dégénératives.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Aliments biostatiques et biocidiques

Alimentation crue et son effet contre le vieillissement

Alimentation crue … Pourquoi?

Aliments crus en pratique (1) – Changer ses habitudes, c’est possible !

 

 

En cas de malaise ou de maladie, nous vous prions de consulter en tout cas un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer correctement votre état de santé. Le contenu de ce site et de ses pages annexées ne remplace en aucun cas le diagnostic d’un médecin. Ce site ne permet pas de faire de diagnostic médical ou une recommandation de traitement médical pour aucune pathologie ou affection quelconque. Nous déclinons toute responsabilité en cas de mauvaise interprétation des conseils donnés.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 

 

Source Image: Flickr, Public Domain CC0, libre de droits


Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Notifications  
Me notifier des