NHA Naturolistique

Qu’est-ce que la radiesthésie ?

Envie de partager ?
Pendule
La radiesthésie est un art divinatoire pour capter et identifier des ondes et des champs énergétiques. Le fonctionnement de la radiesthésie commence à être expliqué par la science quantique qui progresse de plus en plus.

Comme définition générale, on peut retenir que la radiesthésie est un art divinatoire de capture, de détection et d’identification des ondes et des champs électromagnétiques émis par tout objet matériel, par tout être vivant et par toute autre énergie invisible qui se trouvent sur la Terre et dans tout l’Univers entier.

Le radiesthésiste est donc capable de détecter des ondes et des énergies vibratoires, invisibles à l’œil nu, en étant près ou même à distance. Il peut ainsi localiser des objets égarés, une personne disparue ou un animal perdu, découvrir des sources ou des eaux souterraines, mais également aider à établir ou à confirmer un diagnostic médical en interrogeant le taux vibratoire de la personne concernée.

Les vibrations et les énergies qui sont à la base de la radiesthésie le sont également pour toute autre technique énergétique, telles que, par exemple, la géobiologie, le feng shui, le magnétisme ou le reiki.

La radiesthésie peut-elle répondre à toutes les questions ?

La radiesthésie peut répondre à toute question :

  • De type « question fermée », c’est-à-dire faire le choix entre deux propositions possibles.
  • De type dicho- ou trichotomique (oui/non ou vrai/faux ou encore oui/non/neutre). Le demandeur pose des questions précises, et par exclusion, il s’approche de plus en plus de la vérité finale.
  • Ou, au cas où ces questions ne suffisent pas, il peut recourir à des planches ou cadrans adéquats qui fourniront une réponse plus précise. Ces planches peuvent également servir à détecter une direction à laquelle le radiesthésiste n’a pas pensé auparavant. Le choix des planches est infini, et chaque radiesthésiste peut en fabriquer la sienne selon ses besoins.

On peut obtenir des informations exactes sur un lieu, un objet ou une personne, en passant par son état vibratoire. Ainsi, la quantité, composition, nature d’un objet peuvent être sujets d’interrogation. L’état de santé d’une personne peut être approché en passant par le taux vibratoire ou le taux de vitalité.

Cadran Taux de vitalité
Exemple d’un cadran / d’une planche. Ici: Cadran du Taux de vitalité

Comment la radiesthésie fonctionne-t-elle ?

Pour beaucoup de monde, la radiesthésie est synonyme avec du charlatanisme. Quelque chose qui est invisible est automatiquement mystérieux, inexplicable, divine, ou encore pire, fait partie de la sorcellerie ou de la magie.

Pourtant, rien de tout cela est vrai ! Il y a une explication tout à fait rationnelle et pragmatique qui se cache derrière le fonctionnement de la radiesthésie, et elle n’est ni mystérieuse ni magique !

Le meilleur exemple est l’existence des ondes radio. Au Moyen Âge, ces ondes auraient impressionné et terrorisé plus d’un, et une radio qui émet de la musique, des voix ou des sons auraient été digne d’être brûlée ! Cela aurait passé comme sorcellerie pure et dure ! Bien sûr, de nos jours, ces ondes ne représentent plus rien de mystérieux pour nous, tout le monde a accepté leur existence, et tout le monde se sert d’elles.

On peut constater que concernant la radiesthésie, nous nous trouvons encore dans un « Moyen Âge spirituel ». Nous savons que les informations vibratoires sont existantes et nous entourent en permanence, mais nous ne comprenons pas encore tout à fait comment nous obtenons ces réponses. La physique est en train de prendre une tournure importante et commence à expliquer tous ces phénomènes invisibles, mais là également, nous ne sommes qu’au début des recherches.

Pour cette raison, j’essaierai de dénouer un peu les options scientifiques pour expliquer le fonctionnement de la radiesthésie.

Il y a plusieurs éléments possibles qui sont des porteurs potentiels d’informations universelles et d’où l’on pourrait donc recevoir les réponses au sein d’une consultation énergétique (radiesthésie, mais également magnétisme, reiki, feng shui ou la géobiologie). Certaines de ces sources peuvent être expliquées par la science moderne (surtout la physique quantique), d’autres se basent sur une certaine croyance. Mais comme on le verra par la suite, les sources ne sont pas séparées l’une de l’autre, mais il s’agit bel et bien de la même Énergie Universelle sous différentes formes et désignations.

Dans tous les cas, l’instrument du radiesthésiste (par exemple, la pendule, la baguette ou l’antenne de Lecher) est à considérer comme une sorte d’antenne ou d’amplificateur énergétique : ces instruments nous rendent l’invisible (informations, ondes) visible.

Les champs morphogénétiques, morphiques ou vibratoires et la mémoire de l’Univers

Rupert Sheldrake, docteur en biochimie et auteur très connu en parapsychologie, a établi un concept de « résonance morphique », qui reprend la théorie des champs morphogénétiques des années 1920.

Plans énergétiques ou vibratoires
Les champs morphogénétiques ou champs morphiques sont omniprésents et émanent de tout être vivant et de tout objet, mais également de toute pensée immatérielle. La pendule figure comme amplificateur et aide à capter l’énergie de ces champs.

Selon ces théories, chaque matière constituée en molécules, atomes ou cellules (les êtres vivants avant tout, mais également tous les objets) se définit par un champ d’énergie qui contient des informations basées sur la résonance morphique. Cela veut dire que chaque objet et chaque être vivant sur notre Terre figurent comme une antenne : nous émettons et nous recevons des énergies qui sont remplies d’informations (pensées, émotions, sentiments, etc.). Cette théorie est également la base de la « loi d’attraction »; cette loi d’attraction dit que chaque énergie émise (pensée, acte, mot) attire des énergies d’une fréquence similaire. Par exemple, si nous avons peur de quelque chose, nous attirons exactement cette chose dans notre vie en la matérialisant par nos pensées et émotions qui tournent autour elle. Nous figurons donc comme une antenne et comme un amplificateur de cette peur et de ses conséquences.

La pendule ne fait rien d’autre que servir comme amplificateur pour accéder à ces informations contenues dans ces champs.

La mémoire de l’Univers va main en main avec la théorie des champs morphiques. Dans ce processus, le passé devient présent, sur la base de la similarité et de la répétition. Dans la nature, chaque chose, chaque être vivant et chaque processus de vie dépend des champs morphiques. Chaque type de système naturel possède son propre type de champ (chaque arbre, chaque plante ou fleur, chaque système hormonal, chaque oiseau, chaque mammifère, etc., mais également chaque pensée, chaque émotion, chaque intention.). Le meilleur exemple est le savoir inné des abeilles ou des fourmis : chaque individu connaît sa place, sait ce qu’il doit faire, sans passer par un « apprentissage ». Ces champs morphiques ne façonnent donc pas seulement les différents types d’atomes, de molécules et de cellules, mais également les sociétés (humaines et animales), les coutumes, les façons de penser, ou les traditions. Les champs morphiques, comme les champs connus de la physique, sont des régions d’influence non-matérielles s’étendant dans l’espace et se prolongeant dans le temps : ils forment la mémoire de l’Univers.

L’inconscient collectif et le Global Consciousness Project

Inconscient collectif
L’inconscient collectif composé par une multitude de données qui se sont accumulées depuis l’existence de la Terre et de tous les êtres vivants qui s’y trouvent.

A l’origine, cette théorie a été créée par le psychiatre suisse très connu Carl Gustav Jung. L’inconscient collectif est donc un concept de la psychologie analytique : les fonctionnements humains, quels que soient les époques et les lieux, sont communs et partagés. L’inconscient collectif est constitué par des instincts et les archétypes.

Depuis, de nombreux scientifiques ont effectué des recherches sur ce sujet ; un projet nommé Global Consciousness Project a été créé. Les premiers tests donnent des résultats immédiats. Ainsi, lors d’événements comme les funérailles de Lady Di, les appareils d’enregistrement du projet se trouvant dans plusieurs pays dont la France, enregistrent des variations importantes du champ psychique.

Au cours des trois années qui suivent, le Global Consciousness Project prend une ampleur inespérée. L’appareil obtient un titre de propriété industrielle, une grande première dans l’histoire de la parapsychologie. Deux d’entre elles sont installées en France. Toutes sont reliées à l’ordinateur central du laboratoire de Princeton via Internet, qui enregistre automatiquement, heure après heure, les données recueillies par chaque ordinateur. Le fonctionnement de ce réseau pourrait être comparé à une électroencéphalographie de notre planète : chaque fois qu’un événement collectif se produit, des fluctuations sont enregistrées. Plus l’événement est fort et médiatisé, plus la fluctuation est importante. Avec cette expérience mondiale, les scientifiques ont réussi à démontrer que notre conscience n’est pas limitée à notre corps, mais semble s’étendre dans un espace beaucoup plus vaste. Tout est connecté.

Les photons et la lumière

Lumière
Le photon est un porteur d’informations. En informatique quantique, cette information s’appelle qubit. Par contre, le photon porte également des informations énergétiques qui n’ont rien à voir avec l’informatique et peuvent être lues par le biais de la radiesthésie.

Les photons sont des particules élémentaires, de masse et de charge nulle. Ils se déplacent à la vitesse de la lumière. L’énergie de la lumière est divisée en paquets bien définis que l’on appelle quanta (quantum au singulier).

Les photons sont donc les particules élémentaires qui composent la lumière. Le photon n’est cependant pas uniquement associé à la lumière, mais à toutes les ondes électromagnétiques. Lors du passage dans un milieu matériel, l’énergie du photon est invariante car la fréquence est invariante. Le photon est au centre d’intérêt en ce qui concerne l’informatique quantique : il est le porteur parfait des informations en forme de « quantum bit » ou « qubit » (contrairement aux « bits » des ordinateurs communs). Une fois encodé, c’est-à-dire doté des propriétés correspondant à l’information que l’on veut traiter et transmettre, il est particulièrement bien adapté pour transmettre les données. Le photon peut en effet parcourir de très grandes distances sans subir d’altération de l’information qu’il transporte et être stocké sur de très longues périodes.

Comment les photons peuvent-ils donc être servis pour la radiesthésie ? Comme ils sont porteurs d’informations invisibles, la pendule ou les autres outils de radiesthésie sont des instruments possibles d’accéder à ces informations.

Mémoire cellulaire

Chaque cellule contient toute l’information de l’ADN, mais elle n’en code qu’une partie. Par exemple, les cellules des yeux, même si elles contiennent toutes les informations de l’ADN, ne vont décoder et exprimer que la partie concernant les yeux. 

Grâce à la physique quantique, il est possible d’étudier la matière en allant de plus en plus loin dans l’infiniment petit. An niveau cellulaire, l’exploration du noyau conduit à l’ADN. A l’extrémité des codons composant l’ADN, nous trouvons des brins de télomères faits d’énergie lumineuse. Toutes les cellules émettent un rayonnement lumineux qui n’est rien d’autre que des informations. Au niveau de la membrane de la cellule sont sécrétés des neuropeptides qui permettent la circulation de l’information entre les cellules. Et c’est l’énergie lumineuse associée aux neuropeptides qui représentent la conscience de la cellule. Cette conscience cellulaire porte les informations propres à la vie. Pour résumé, chaque cellule est faite d’énergie lumineuse (contenant de l’information) et communique avec les autres cellules via les neuropeptides.

Notre corps ressemble à un vaste réseau de communication. La pendule a accès à des informations quantiques encodées dans nos cellules. On y trouve des informations qui proviennent de notre vie actuelle, mais également de nos vies antérieures et passées, il s’agit donc d’anciennes mémoires (souvent appelé « karma »). Ces informations sont enregistrées dans nos corps subtils (énergétiques) qui eux, laissent une empreinte énergétique dans nos cellules physiques. Ces informations se sont cristallisées dans cette mémoire cellulaire peuvent générer des pathologies et des maladies que l’on ne sait pas expliquer. La pendule peut aider à détecter ces blocages énergétiques et aider ainsi à les combattre.

Les Chroniques Akashiques

Akasha
On peut s’imaginer les Chroniques Akashiques comme une immense bibliothèque énergétique et bien sûr invisible à nos yeux, où toute activité matérielle, énergétique et spirituelle est enregistrée, dans le passé, le présent et le futur. Aucune énergie, aucune émotion et aucune pensée ne sera donc jamais perdue.

Avec les Chroniques Akashiques, on s’éloigne un peu du monde scientifique – mais seulement en surface. Si on regarde de plus près, on constate très vite qu’il ne s’agit qu’un jeu de mots. Au fond, les énergies qui se cachent derrière ces dénominations un peu exotiques venant de la culture asiatique sont identiques à celles mentionnées ci-dessus, seulement expliquées autrement.

On connaît les Chroniques Akashiques sous différents noms comme les Annales Akashiques, les Mémoires Akashiques, ou encore Akasha Chronics en anglais. On peut considérer ces chroniques comme un résumé de tout ce qui se passe énergétiquement sur la Terre et dans l’Univers complet.

Aucune énergie – matérielle ou non – n’est jamais perdue et ne disparaît pas définitivement, mais est retenue dans les chroniques comme dans une bibliothèque énergétique universelle. Les Chroniques Akashiques peuvent donc être considérées comme notre mémoire universelle sur un plan énergétique et spirituel. On y trouve toutes les connaissances de l’expérience terrestre encodées sur un plan énergétique. Chaque pensée, expérience et émotion de tous les êtres vivants, des humains aux animaux, est gardée dans cette bibliothèque cosmique et peut y être consultée dans certains états de conscience.

Puisque dans cet Univers, le temps n’existe pas, les Archives Akashiques représentent le passé, le présent et même un futur possible : ils contiennent la possibilité du déploiement d’événements futurs, sachant que nous gardons toujours notre libre arbitre et pouvons le changer à n’importe quel moment. La consultation d’un évènement futur est donc plutôt inutile et ne sera sans aucune fiabilité.

Les Chroniques Akashiques sont mentionnées dans tous les anciens enseignements spirituels, dans de nombreuses écritures, maintes traditions et cultures différentes. Elles sont citées dans les écritures sacrées du monde entier. Pour les Mayas, c’est le « Livre des Chroniques », chez les Anciens Égyptiens, on trouve « le Livre de Toth », et dans la Bible, les Chroniques Akashiques sont évoquées dans le « Livre de la Révélation ».

Si on considère les Chroniques Akashiques d’un point de vue plus scientifique de nos jours, on revient clairement sur le concept de l’inconscient collectif de Carl Jung ou les champs morphiques / mémoire de l’Univers de Rupert Sheldrake. Et on rentre nettement dans le monde de la science quantique.

La radiesthésie est une technique sérieuse et n’est pas une arnaque ésotérique

Comme nous pouvons donc constater, la radiesthésie n’a rien à voir avec des superstitions, de la magie ou de la sorcellerie. Ce n’est pas non plus une méthode d’arnaque ésotérique quand on le fait correctement (à ce point, j’exclus tous ces individus qui jouent avec les peurs des gens pour vendre leurs « services » douteux pour se faire de l’argent, en leur vendant des promesses impossibles !).

Le fonctionnement de la radiesthésie et de toutes les autres techniques énergétiques repose sur des explications cartésiennes et pragmatiques, applicables dans tous les domaines imaginables, et on est sur le meilleur chemin de l’expliquer de façon scientifique au fur et à mesure que la physique et l’informatique quantique avancent dans leurs découvertes !

Les sources d’informations énergétiques et spirituelles ne sont pas liées ni à un lieu géographique, ni à l’axe temporel tel que l’on connaît sur Terre. Cela veut dire qu’une consultation énergétique à distance (ex. radiesthésie, reiki, géobiologie, magnétisme quantique) est tout à fait possible et fournira les mêmes résultats, à condition d’être pratiquée par une personne sérieuse et prête à servir aux autres.

Par contre, les informations sur des faits qui se dérouleront dans le futur ne sont pas possibles à obtenir, puisque nous pouvons changer notre future à chaque moment, avec chaque acte, chaque mot, chaque pensée, et les possibilités sont innombrables et indétectables. Si on obtient des informations sur le futur, elles sont basées sur une situation au moment x (moment de la consultation) et peuvent avoir changées quelques instants plus tard : le fait de connaître notre futur change notre façon d’agir et de penser et – par conséquence, nous changeons le futur qui a été constaté au moment de la consultation. Alors, il faut bien faire attention envers des “professionnels” qui promettent de trouver les numéros du prochain tirage de loterie ou le nom du futur mari/future femme, et tout cela à un prix (financier) fort …

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Les domaines de la radiesthésie sont multiples et sans fin

 

 

 

En cas de malaise ou de maladie, nous vous prions de consulter en tout cas un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer correctement votre état de santé. Le contenu de ce site https://naturolistique.fr et de ses pages annexées ne remplace en aucun cas le diagnostic d’un médecin.

https://naturolistique.fr ne permet pas de faire de diagnostic médical ou une recommandation de traitement médical pour aucune pathologie ou affection quelconque. Nous déclinons toute responsabilité en cas de mauvaise interprétation des conseils donnés.

En utilisant ce site https://naturolistique.fr , vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 

 

Sources / Crédits images: Pixabay, CC0 Public Domain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SUR CE SITE VOUS TROUVEREZ