L’hyperuricémie ou un taux d’ acide urique trop élevé – Résultat d’une surcharge en purines

Elimination Acide urique (NHA)

  Les cristaux d’origine protéique (Partie 1)  L’ acide urique est une substance issue de la dégradation métabolique de certaines molécules azotées, que l’on appelle purines. La processus de production de l’ acide urique s’appelle uricémie, sans qualification du taux. Par contre, un taux trop élevé s’appelle hyperuricémie.  Les purines ont deux origines différentes. D’un côté, elles peuvent être endogènes, c’est-à-dire qu’elles sont produites au sein du métabolisme de l’organisme à partir d’autres molécules. On peut les considérer comme déchets cataboliques. D’autre côté, elles sont exogènes, donc venant de l’extérieur, et elles sont généralement apportées par notre alimentation. On retrouve les purines … Lire plus

Propriétés chimiques de l’eau – Le pH de l’eau et des eaux minérales (Partie 3)

pH de l'eau et de quelques liquides

La qualité d’une eau et son pH (potentiel hydrogène) sont souvent mentionnés dans une même phrase. Le pH de l’eau est un facteur important dans le traitement et dans l’appréciation de l’eau – il fait partie des propriétés chimiques de l’eau, comme par exemple la polarité particulière de l’eau qui rend possible la liaison hydrogène qui elle, est considérée comme source de la vie sur la Terre. Mais le pH ne concerne pas seulement l’eau: pour beaucoup d’autres substances, on peut également  mesurer le pH. Dans le contexte de ce site, ceci devient surtout intéressant concernant les aliments. Le pH donne … Lire plus

Colles et cristaux : les cristaux et la surcharge cristalloïde (Partie 3)

Surcharge cristalloide

Après la surcharge colloïdale et les colles, nous aborderons dans cet article l’autre grande famille de surcharges en naturopathie et les approches holistiques : la surcharge cristalloïde et les cristaux. Les cristaux qui forment finalement la surcharge cristalloïde sont de forme cristalline, autrement dit les atomes qui les constituent sont disposés de telle manière à donner des formes géométriques définies (par opposition à l’état amorphe et non structuré des colles). Ces formes géométriques sont des lignes droites et des surfaces planes typiques des cristaux de roche, de sucre ou de sel. Cette structure confère fermeté et résistance aux cristaux. Ils sont … Lire plus

Colles et cristaux – La glaire, signe de colles présentes (Partie 2)

Glaires et mucus

La glaire est une substance visqueuse produite par les cellules de diverses muqueuses de l’organisme. En naturopathie, elle fait partie de la famille des colles. Les muqueuses sont des membranes recouvrant la paroi interne des cavités naturelles de l’organisme comme l’intérieur de la bouche, des narines, les intestins, etc. La glaire peut être produite naturellement, comme par exemple la glaire cervicale. La glaire peut aussi être produite suite à une infection. L’exemple le plus connu est celui de la « morve » s’écoulant du nez à cause d’un rhume. Certains déchets métaboliques sont des glaires (matière visqueuse) et, comme toutes les … Lire plus

Colles et cristaux : les colles et la surcharge colloïdale (Partie 1)

Colles - Dépôt de lipides

  Les connaissances sur les colles et les cristaux sont primordiales dans la naturopathie et dans le combat efficace de la toxémie. Les colles et les cristaux sont en principe les causes principales de toute genèse de maladie chronique. On parle donc de surcharge colloïdale et de surcharge cristalloïde. Chacun peut vérifier et observer sur soi-même que les maladies sont dues à la présence de substances indésirables dans l’organisme (toxiques et toxines). Pour aller plus loin Origines de la toxémie – La toxémie endogène et exogèneHyperlipidémie – Quand il y a trop de graisses dans le sangColles et cristaux : … Lire plus