Une alimentation organique contient des cellules d'un autre organisme (plante, animal, etc.) et non des molécules mortes comme les minéraux dans l'eau.

La naturopathie est un système de santé complet et cohérent qui mise avant tout sur la stimulation des mécanismes naturels d’autoguérison du corps. Les interventions du naturopathe visent en premier lieu à activer, nourrir et renforcer ces mécanismes plutôt qu’à éliminer des symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes. Elles se veulent aussi douces et non effractives que possible.

Les concepts de base de la naturopathie font qu’elle est parfaitement complémentaire de la médecine conventionnelle qu’est l’allopathie et des médecines douces.

Parmi les outils privilégiés de la naturopathie, on retrouve, entre autres: la phytothérapie, la nutrition, l’homéopathie, l’aromathérapie, les manipulations physiques, les techniques de gestion du stress, mais aussi les soins énergétiques tels que l’équilibre et l’augmentation du taux vibratoire, le reiki, et beaucoup d’autres.

La naturopathie fait partie du vaste domaine de la santé holistique – un thème vaste qui est un des piliers principaux de ce site.

Bons et mauvais glucides

En médecine holistique, l’humorisme est l’étude des « humeurs » circulantes et cellulaires de l’organisme : sang, lymphe,  bile jaune et noire, mais aussi les liquides à l’intérieur et à l’extérieur des cellules.

L’humorisme représente le pôle scientifique dans la naturopathie ou dans toute approche holistique. Hippocrate est le premier à avoir fait des recherches sur les humeurs et sur l’humorisme, en reprenant lui-même les travaux de Pythagore. Ses travaux sur les humeurs l’on amené à définir les quatre tempéraments lié aux quatre humeurs principales.

Pour éviter l’encrassement du terrain et pour le maintien de la santé, les propositions holistiques liées à l’humorisme sont :

  • Le moins de surcharges possibles (donc le moins de toxines et toxiques divers) ;
  • le moins de carences possibles en acides aminés, acides gras essentiels (Oméga 3 et 6), vitamines, oligo-éléments, enzymes etc.

S‘il y a une notion de priorité qu’il faut connaître et respecter dans la santé holistique et en naturopathie, c’est bien la notion de terrain; ces connaissances sont directement liées au développement de la maladie. On ne peut pas prétendre intervenir sur un trouble sans passer par l’étude du terrain

Les troubles de santé ou la genèse des maladies traduisent les efforts de l’organisme pour se débarrasser des déchets qui l’encombrent et qui se sont accumulés au fil du temps. Dans ce type de situation, les émonctoires vont être sollicités pour évacuer hors du corps les éléments indésirables issus des

Les médecines naturelles, également appelées médecines douces ou médecines alternatives, sont constituées d’une vaste gamme de disciplines comme par exemple la naturopathie, la nutrithérapie, l’homéopathie, l’acupuncture, l’acupressure, les fleurs de Bach, l’ostéopathie, la phytothérapie, l’aromathérapie et beaucoup d’autres. Pour les professionnels de santé de la médecine allopathique, conscients de la

La santé pourrait être définie comme l’équilibre parfait entre l’Esprit, le Mental et le Corps. L’approche holistique prend en considération tous ces éléments et considère l’Être humain comme une entité, et non comme des éléments séparés l’un de l’autre.

L’homme repose sur la nature : cosmos, végétation et matière vivante à ses différents niveaux de manifestation avec son intelligence prodigieuse. Il existe une unité entre les molécules, l’énergie et l’information.  De même, il existe 3 niveaux de manifestations du terrain: général (matériel), subtil et profond.