Qi

Le concept de l’énergie et du Qi (Kî en japonais, Qi en chinois; traduire kî par énergie) n’appartient pas au monde scientifique mais au domaine des pratiques énergétiques. Prenant ses sources dans la pensée chinoise du Tao, le Qi représente une substance non matérielle signifiant esprit ou souffle de vie. Aujourd’hui, on parle aussi de « bioénergie », un terme plus moderne, ou de l’énergie universelle. Dans la médecine ayurvédique (Inde), cette énergie est appelée le Kundalini.

L’énergie pénètre tout, circule partout. Au-delà de l’espace et le temps, l’énergie EST tout simplement. Nous pouvons qualifier certains types d’énergie. Nous pouvons les classifier pour nous convaincre que nous avons le pouvoir d’appréhender l’énergie dans sa totalité.

Mais nos sens et notre mental ne pourront jamais englober son universalité. L’énergie est étroitement attachée au principe de Vie, infiniment productrice. Les flux émanent d’elle, des forces toujours en mouvement. Nous baignons dans un océan de courants, chargés de qualités et d’informations subtiles, d’éléments nous faisant avancer avec elle vers l’évolution.

L’énergie universelle est donc essentielle, nous vivons en elle. Plus nous sommes en harmonie avec l’énergie, mieux nous nous sentons.

Énergie universelle

Tout ce qui est, c’est le Champ d’Énergie Universelle. Le Champ d’Énergie Universelle est l’élément fondamental constituant notre Univers.

Toute matière – étoiles, terre, plantes, animaux, humains, etc. – ne sont qu’une intensification de ce champ, donc un changement de fréquence. Tout ce que nous voyons autour de nous, nous-mêmes inclus, sont une expression, – une manifestation, une matérialisation – de ce Champ Universel. Différentes vibrations (fréquences) de ce champ sont perçues par nos sens comme différentes formes de matière.

On utilise le terme “Champ d’ Énergie Universelle” pour désigner de minuscules particules (également appelées “superstrings” dans la science) qui se répandent dans tout l’espace de manière continue. En d’autres mots, “le Champ d’ Énergie Universelle” est un concept que nous utilisons afin de décrire le mouvement continu et se propageant en “champ” des “superstrings”.

Donc, le “Champ d’ Énergie Universelle” n’est qu’un autre mot pour les “superstrings”.

Le Feng Shui et la géobiologie

Vous passez la plupart de votre temps dans des bâtiments quelconques, que ce soit pour le travail, pour la vie personnelle ou pour les loisirs – d’où l’importance de s’occuper un peu plus près de la qualité énergétique et du Qi (également appelé Chi) de ces édifices qui nous influencent tous les jours, et cela sur tous les plans : le plan physique, le plan énergétique et le plan mental.

Ce sont les disciplines du Feng Shui et de la géobiologie qui sont les arts de premier choix pour identifier, harmoniser, équilibrer et corriger les flux énergétiques et des problèmes éventuels qui apparaissent.

Pour qui ? En général, chaque être vivant est concerné par le Feng Shui et la géobiologie. Personne ne peut se mettre à l’écart de l’énergie Qii qui circule dans tous les bâtiments, maisons, jardins, édifices et la nature.  Le Feng Shui aide à harmoniser beaucoup de secteurs de la vie : la carrière, l’amour, la vie familiale, la santé etc. Il est donc très recommandé de l’appliquer surtout aux endroits où on se trouve souvent : à la maison et au travail, mais également à l’extérieur comme la terrasse ou le jardin.

L’ auto-guérison est une ressource naturelle du corps humain comme de toutes les formes de vie sur terre.

Auto-équilibrage, auto-régénération, auto-guérison – le corps est naturellement biologiquement conçu et structuré pour se maintenir en santé, c’est-à-dire dans un état de bien-être naturel. Quand nous vivons harmonieusement notre vie, l’auto-guérison est un processus naturel qui se réalise constamment sans que nous n’y portions attention.

La sortie de cet état de bien-être se manifeste par une maladie plus ou moins temporaire. Il s’agit d’une rupture, d’un conflit dans ce processus naturel.

Feng Shui

Le Feng Shui est un art millénaire d’origine chinoise qui a pour but d’harmoniser l’énergie environnementale (le Qi ou Chi) d’un lieu de manière à favoriser la santé, le bien-être, le flux énergétique (énergie vitale) et la prospérité de ses occupants.

En Chine, on l’appelle généralement la discipline fēng shuǐ xué. Cet art vise à agencer les habitations en fonction des flux visibles (les cours d’eau) et invisibles (les vents) pour obtenir un équilibre des forces et une circulation de l’énergie. Il s’agit de l’un des arts taoïstes, au même titre que la médecine traditionnelle chinoise ou l’acupuncture, avec lesquelles il partage un tronc commun de connaissances.

Le corps humain est maintenu en vie par un flux énergétique appelé énergie vitale. Cette énergie entretient le corps en parfait état de santé, condition normale de l’être humain. Dans cet état de santé, nous ressentons le bien-être et la joie de vivre.

Chacun de nous dispose d’un potentiel d’énergie vitale individuelle, variable selon ses acquis depuis la naissance. Elle augmente ou diminue en fonction de notre mode de vie sur le plan physique et émotionnel. Le manque d’énergie vitale entraîne des défaillances dans le fonctionnement du corps.