Evolution

Tout généralement, en chimie, la liaison hydrogène (ou pont hydrogène) est une force intermoléculaire impliquant un atome d’hydrogène et un autre atome électronégatif. Ceci peut être par exemple un atome d’oxygène, d’azote ou de fluor.

En ce qui concerne la molécule d’eau, la liaison hydrogène est donc une force intermoléculaire qui implique deux atomes d’hydrogène et un atome électronégatif, l’oxygène. Cette liaison est due à la polarité de l’atome d’hydrogène et de l’atome plus électronégatif qui est l’oxygène. L’atome d’oxygène étant plus électronégatif que les deux atomes d’hydrogène, celui-ci attirera plus les électrons engagés dans les liaisons covalentes vers lui que les atomes d’hydrogène à ses côtés.

La liaison hydrogène peut être considérée comme la liaison de la vie. Elle est absolument fondamentale dans les processus biologiques. L’apparition de la vie résulte d’une cascade de réactions chimiques. La molécule d’eau joue en principe un rôle de connecteur entre ses molécules – elle les rend possible.

Bons et mauvais glucides

En médecine holistique, l’humorisme est l’étude des « humeurs » circulantes et cellulaires de l’organisme : sang, lymphe,  bile jaune et noire, mais aussi les liquides à l’intérieur et à l’extérieur des cellules.

L’humorisme représente le pôle scientifique dans la naturopathie ou dans toute approche holistique. Hippocrate est le premier à avoir fait des recherches sur les humeurs et sur l’humorisme, en reprenant lui-même les travaux de Pythagore. Ses travaux sur les humeurs l’on amené à définir les quatre tempéraments lié aux quatre humeurs principales.

Pour éviter l’encrassement du terrain et pour le maintien de la santé, les propositions holistiques liées à l’humorisme sont le moins de surcharges possibles (donc le moins de toxines et toxiques divers) et le moins de carences possibles en acides aminés, acides gras essentiels (Oméga 3 et 6), vitamines, oligo-éléments, enzymes etc.