Covid-19 Spike

Les chercheurs de la Washington University School of Medicine de St. Louis ont découvert une nouvelle voie d’infection du Covid-19 qui pourrait changer notre combat contre ce virus.

Normalement, pour infecter son hôte, le virus SARS-CoV-2 s’attache à une protéine présente à la surface des cellules, notamment pulmonaires. Il s’agit du fameux récepteur ACE2.

L’ACE2 est une protéine clé dans la physiologie du virus Covid-19. Cette protéine est absolument nécessaire pour l’entrée du virus SARS-CoV-2 dans les cellules de l’hôte.

Une nouvelle mutation du virus, découverte tout récemment, serait capable de pénétrer dans les cellules, et cela non pas par le récepteur ACE2, comme d’habitude, mais par une autre voie. Étant donné que tous les vaccins Covid-19 et les anticorps thérapeutiques visent la protéine Spike et le passage du récepteur ACE2 dans les cellules, cette nouvelle capacité du virus pourrait changer les voies d’infection et notre combat vaccinal. Cette nouvelle voie d’infection du Covid-19 aurait la capacité de mettre en question tous nos efforts !

Quelles pourraient être les conséquences de cette seconde voie d’infection possible sur la propagation du Covid-19 et sur les vaccins existants ?

Lire la suite …

Mutation Covid-19

Depuis que circulent des variants du SARS-CoV-2, une question cruciale se pose : les vaccins utilisés contre les souches « historiques » seront-elles aussi efficaces pour nous en protéger ?

Cette interrogation est légitime. Fin mars, l’Afrique du Sud a annoncé avoir revendu toutes ses doses du vaccin AstraZeneca. Des travaux scientifiques avaient en effet révélé qu’il était moins efficace contre la mutation circulant dans cette région du monde (variant 20H/501Y.V2 appartenant à la lignée B.1.351).

Qu’en est-il des vaccins à ARN ? Des chercheurs ont tenté de le découvrir. Publiés dans la revue Cell, leurs résultats suggèrent que certains variants actuellement en circulation pourraient avoir la capacité d’échapper à l’immunité acquise, que ce soit lors d’une première infection par la souche « historique » du SARS-CoV-2 ou suite à la vaccination.

Si ces travaux indiquent que la vigilance est de mise, il est toutefois beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions quant aux conséquences cliniques éventuelles. En voici les explications !

Lire la suite …

Vaccin Covid-19

À la fin de l’année 2020, on espérait fortement que des niveaux élevés de vaccination permettraient à l’humanité de prendre enfin le dessus sur le SRAS-CoV-2, le virus à l’origine de la Covid-19. Dans le meilleur des scénarios, la transmission du virus aurait été réduite à des niveaux très bas, la vie aurait lentement repris son cours normal et le nombre de décès aurait aussi diminué.

Mais, depuis, de nouveaux « variants préoccupants » sont apparus et se sont répandus dans le monde entier, mettant en péril les efforts actuels de contrôle de la pandémie, y compris la vaccination.

En d’autres termes, la donne a changé et le déploiement mondial réussi des vaccins actuels ne garantit plus la victoire.

Lire la suite …