Hypertension
L’hypertension artérielle est un important facteur de risque pour plusieurs maladies et doit donc impérativement être traitée par des antihypertenseurs ou baissée naturellement par un changement fondamental des habitudes de vie.
 
Il existe plusieurs classes d’antihypertenseurs. Certains de ces médicaments qui ont comme objectif d’abaisser la tension artérielle peuvent augmenter le risque de cancer de la peau. Ces médicaments en question rendent la peau plus sensible, de sorte que les rayons UV peuvent plus facilement endommager la peau et entraîner un cancer de la peau à long terme.

Une étude a démontré que ce sont en particulier les diurétiques (thiazidiques) qui contribuent à une incidence accrue de certains types de cancer de la peau – le risque est augmenté de 75 % !

Lire la suite …

Vaccin à ARNm Covid-19

Les vaccins à ARNm : quatre lettres qui ont fait le tour de la planète et désignent ce qui ressemble de plus en plus à une avancée majeure dans le domaine de la vaccination. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

L’ARN utilisé pour la vaccination appartient à la classe des ARN messagers (ARNm), une molécule peu stable, connue depuis les années 1960. Les ARNm constituent en quelque sorte le « plan de montage » des protéines dans les ribosomes, nos unités cellulaires chargées de la production des protéines. Après leur utilisation, les ARNm sont détruits.

C’est sur cette fonction que reposent les vaccins à ARNm. Le principe est en effet d’injecter dans les cellules l’information leur permettant de produire une protéine de l’agent infectieux contre lequel on souhaite obtenir une immunité (dans notre situation actuelle, il s’agit du COVID-19).

Les vaccins à ARNm possèdent de nombreux avantages et quelques désavantages bien identifiés. Un traitement médical, comme le vaccin à ARNm contre le COVID-19, n’est jamais un acte anodin et doit bien être réfléchi. De plus, cette décision doit faire l’objet d’une analyse bénéfice/risque rigoureuse.

Découvrez quelques explications dans cet article, qui aideront peut-être à prendre une décision pour ou contre les vaccins à ARNm.

Lire la suite …

Médicaments hypolipémiants

Comme décrit dans les articles antérieurs, l’hyperlipidémie, et en particulier l’hypercholestérolémie, c’est-à-dire des taux élevés de lipides et de cholestérol sanguins, sont des troubles qui augmentent fortement le risque cardiovasculaire. Ces facteurs de risque doivent être combattus par des moyens hypolipémiants. Il en existe des outils naturels pour baisser les taux de cholestérol, et bien sûr des médicaments hypolipémiants. 

Au premier plan, l’alimentation et l’hygiène de vie doivent être changés. Une bonne hygiène de vie (alimentation saine et naturelle, sport, pas de tabagisme, pas d’alcool, gestion de poids), permet très souvent de prévenir l’élévation du taux de graisses dans le sang, et une prise de médicaments peut être évitée.

Dans le cas contraire et si les taux de cholestérol continuent à monter, le médecin décidera peut-être de prescrire au patient un médicament hypolipémiant. Ce sont des médicaments qui ont comme destination de baisser les graisses dans le sang.

Lire la suite …