Les muscles lisses ou muscles viscéraux – Les muscles de nos organes

Les tissus des muscles lisses ou muscles viscéraux sont le troisième type de tissus musculaires, à côté des tissus des muscles striés squelettiques et du myocarde, le muscle du cœur. Les muscles lisses sont très largement répandus. Ils sont présents dans la paroi de la plupart des viscères creux (intestin, vessie et utérus par exemple). Ils forment aussi une partie de la paroi des vaisseaux sanguins et des canaux excréteurs des glandes.

Les muscles lisses ou muscles viscéraux ont la particularité – comme leur nom l’indique – que leur tissu musculaire est lisse. Les muscles lisses ne sont pas sous contrôle direct du système nerveux somatique, mais sous le contrôle du système nerveux végétatif (système involontaire).

Les muscles lisses sont également appelés muscles viscéraux parce qu’ils permettent les mouvements et la mobilité des organes internes comme la contraction involontaire. Par exemple, l’estomac possède deux couches de tissu musculaire lisse. Les cellules musculaires lisses jouent également un rôle primordial dans la vie végétative.