Humorisme, Partie 3 – La traversée humorale


La traversée humorale des nutriments est une étape importante et peu étudiée par les physiologistes classiques.

Il faut s’imaginer les éléments dégradés de la digestion (glucose, acides aminés, acides gras essentiels et beaucoup d’autres) pénétrer la lumière intestinale, pour gagner la voie sanguine portale par le foie ou par la voie lymphatique mésentérique. Une fois dans ces liquides, ils doivent parvenir aux cellules cibles nécessitant ces apports nutritionnels : cellules musculaires, cérébrales, osseuses, par exemple.

Or ce trajet n’est pas de tout repos ; des rétrécissements (plaques athéromateuses), des ralentissements surtout (stases sanguines) perturbent ce cheminement qui ne devrait pas durer, en théorie, plus d’une minute par voie sanguine (c’est le temps mis par une fraction de sang pour faire un cycle complet) ou d’une vingtaine d’heures par voie lymphatique (un cycle dure entre 20 et 26 heures).

 

 

Les différents facteurs de ralentissement et de stagnation peuvent être :

  • Sédentarité en tout premier lieu : alité, un malade souffre vite de troubles circulatoires sanguins et lymphatiques, et après un effort important, ce n’est plus en une minute que les cinq litres et demi de sang sont brassés, mais en deux ou trois fois moins de temps.
  • Vêtements trop serrés : cols, ceintures, sous-vêtements, chaussettes, chaussures inconfortables etc.
  • Sous-oxygénation: la « pompe diaphragmatique » est en fait le cœur respiratoire réel, avec l’aide des contractions musculaires. La petite pompe cardiaque ne suffit pas à elle seule à propulser une telle masse liquidienne des orteils au sommet du crâne.
  • Quantité humorale elle-même : les grands naturopathes parlaient tous de ce thème primordial. On y trouve « viscosité humorale » (Shelton),  «  tox-sang-lymphe » (Jauvais),  « encrassement humoral en colles et cristaux » (Marchesseau),   « amyloïdes » (Virchow), « toxémie » (Thompson), ou encore « hémo-lymphoglyase » (De Larebeyrette).

Il semble donc que la viscosité du sang et de la lymphe soit une réalité, même si les mesures conventionnelles ne s’y appliquent pas. L’on conçoit ainsi que le transport des éléments nutritifs soit favorisé par des humeurs fluides et perturbé par le contraire.

 

Les causes principales de perturbation de la traversée humorale

  • Abus lipido-glucidiques : la surconsommation en sucres et mauvaises graisses est la cause alimentaire la plus souvent retenue. Les céréales en excès, elles-mêmes converties en lipides (forme de stockage graisseux des sucres) peuvent entretenir la même problématique.
  • Insuffisance de boissons : un à deux litres de liquides semblent nécessaires selon les saisons et les constitutions, en moyenne. Ceci aide à maintenir la consistance fluide des liquides physiologiques, des humeurs.
  • Paresses émonctorielles : un foie engorgé de lipides, des reins affaiblis par la quantité de toxiques, des pores de peau bouchés par des produits cosmétiques ou des alvéoles pulmonaires asphyxiés par le tabagisme ou la pollution seront par exemple également les sources d’un ralentissement des humeurs venant y être filtrées.

Encore faut-il à nos nutriments passer correctement, en qualité et en quantité optimale, la barrière membranaire de la cellule ciblée.

Même à ce niveau-là, quelques problèmes peuvent se poser :

  • Une carence métallo-enzymatique ne permettant pas un décodage parfait de la « clé » et de la « serrure » d’entrée cellulaire. Ces carences sont d’ordre nutritionnel (apport) ou métabolique (chélation). Les sites actifs cellulaires sont ainsi rendus imperméables aux informations nutritionnelles correctes.
  • Une perturbation intra-cellulaire d’origine biologique comme le vieillissement prématuré sous l’effet de radicaux libres, molécules ionisées positivement, déstabilisant l’harmonie interne et allant jusqu’à faire « floculer » la cellule : les organites s’effondrent, la cellule se dépolarise et peut soit « encrasser » le milieu interstitiel de ses restes, soit muter en cellule cancéreuse, soit encore, selon les recherches de Tissot et Béchamps, donner naissance à des colonies virales ou microbiennes.

 Supposons que les nutriments sont enfin parvenus correctement à leur destin: nos cellules. Ils lui procurent de l’énergie et la cellule rejette à son tour certains déchets métaboliques dans le milieu extra -cellulaire. Ces déchets vont devoir emprunter le même chemin : lymphatique puis sanguin, pour enfin rejoindre les émonctoires et y être filtrés.

C’est ce point qui résume le transit de retour des déchets cataboliques : les mêmes possibilités de difficultés peuvent s’y rencontrer (désordres que favorisent la sédentarité, la sous-oxygénation, le stress, l’épaississement humoral etc.).

Cette courte description de la traversée humorale démontre l’importance de maintenir nos humeurs dans une bonne fluidité capables de transporter les molécules anaboliques et cataboliques à leur destination finale, les alimenter de nutriments de haute qualité et de veiller sur le fonctionnement parfait de nos quatre émonctoires pour bien éliminer les toxines et les toxiques accumulés.

 

Les articles annexes :

Humorisme, Partie 1 – L’approche par les liquides de l’organisme

Humorisme, Partie 2 – Les émonctoires

 

En cas de malaise ou de maladie, nous vous prions de consulter en tout cas un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer correctement votre état de santé. Le contenu de ce site et de ses pages annexées ne remplace en aucun cas le diagnostic d’un médecin. Ce site ne permet pas de faire de diagnostic médical ou une recommandation de traitement médical pour aucune pathologie ou affection quelconque. Nous déclinons toute responsabilité en cas de mauvaise interprétation des conseils donnés.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.


Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Notifications  
Me notifier des