Protéines

Les protéines appartiennent, comme les lipides et les glucides, au groupe des macronutriments (nutriments énergétiques). Les protéines, c’est-à-dire les acides aminés, sont les seules sources d’azote (N) que l’homme peut utiliser, l’azote étant indispensable à la vie. Les protéines sont donc essentiels pour la vie.

Les fonctions des protéines sont multiples. On peut distinguer les protéines de structure comme la collagène ou la kératine qui entrent dans la constitution des tissus (os, cheveux, peau) et qui apportent stabilité à l’ensemble et les protéines à activité biologique.

Il y a deux sources d’apport en protéines : les protéines animales et les protéines végétales.

Les protéines animales sont des protéines complètes, c’est-à-dire qu’elles contiennent tous les acides aminés essentiels, mais elles sont accompagnées d’éléments qui sont en grande quantité mauvais pour la santé, tels que le cholestérol et les acides gras saturés.

Les protéines végétales ne contiennent pas tous les acides aminés en quantité suffisante pour en faire des protéines complètes, sauf si on les combine entre eux d’une façon précise décrite plus bas. Par contre, elles sont accompagnées par des fibres et des micronutriments importants qui les rendent très intéressantes. Un gramme de protéine – animale ou végétale – apporte 4 kcal.

Lipides

Les lipides sont des graisses qui sont composés d’acides gras. Ils font partie des macronutriments et sont les composants les plus caloriques (les plus énergétiques) de ces derniers. Ils peuvent être d’origine végétale ou animale. 

Pendant les dernières décennies, les graisses sont devenus l’ennemi juré numéro 1 de tout le corps médical et de tous ceux qui souhaitent perdre du poids. Pendant des années, ces macronutriments étaient tenus responsables pour des maladies cardiovasculaires, le diabète et beaucoup d’autres pathologies – mais ce point de vue est en train de changer, puisque beaucoup d’études commencent à prouver que les lipides ne sont pas néfastes, mais au contraire très bénéfique pour notre organisme – en juste quantité et qualité. On verra par la suite que ce n’est pas tant la quantité que la qualité qui fait la différence entre santé et maladie.

Nutriments

Les nutriments – un thème qui devient de plus en plus important, dans une époque où notre santé est autant fragilisée par des aliments industriels, ultra-transformés et dépourvus de toute valeur nutritive.

C’est essentiel de comprendre le vocabulaire des nutritifs pour mieux savoir analyser ce qu’on mange et pour saisir les liaisons entre ces éléments. Les détails de chaque nutriment seront vus plus tard en profondeur dans des articles qui sont dédiés à chacun.

Les nutriments sont constitués dans le corps par l’ensemble des composés organiques et inorganiques nécessaires à l’organisme vivant pour entretenir la vie. Le processus d’assimilation des nutriments est la nutrition.

Pour rester en bonne santé, notre corps doit se nettoyer, se détoxiquer et se régénérer en permanence.

Des milliers de cellules meurent et naissent à chaque seconde; certaines parties du corps sont ainsi entièrement renouvelées en quelques jours, d’autres en quelques années. Il est donc nécessaire que la qualité de la nourriture apportée au corps attribue à la qualité de nos cellules.

Certes, ce n’est pas uniquement l’alimentation qui influence la régénération de nos cellules, mais également l’air, nos émotions, nos pensées, notre sommeil et notre style de vie jouent un rôle essentiel. Mais la qualité de notre alimentation est un facteur essentiel de vitalité et de santé : une alimentation vivante est le premier pas vers une meilleure santé.

La qualité de l'eau dépend beaucoup de sa pureté et des minéraux dans l'eau.

Les liquides organiques que nous ingérons sous forme d’eau ou d’autres boissons permettent aux cellules et au corps entier d’être nourris, mais aussi de se débarrasser de leurs déchets pour éviter une toxémie possible.

Pour accomplir cette tâche importante qui joue un rôle primordial pour maintenir la santé, l’eau doit être équilibrée dans son rapport acido-basique (pH), et elle devrait également être la plus pure possible.

Par contre, les minéraux et les oligoéléments qui se trouvent dans les eaux minérales sont inorganiques et possèdent donc une biodisponibilité médiocre. Découvrez pourquoi !

La qualité d’une eau que nous consommons régulièrement est entre autres définie par sa pureté. Cette pureté est liée à des notions concernant des propriétés physiques telles que la résistivité de l’eau et la conductivité de l’eau.

Pour anticiper le résultat de cet article un peu technique :  idéalement, la résistivité de l’eau devrait avoir des valeurs élevées (à partir de 6 000 Ω), la conductivité des valeurs basses.

Produits naturels

Depuis les débuts de la recherche en nutrition en 1850, les chercheurs occidentaux qui se sont intéressés à l’alimentation et la nutrition humaine ont adopté une approche réductionniste. Autrement dit, ils ont considéré chaque aliment comme une somme de nutriments sans interaction les uns avec les autres. C’est juste le contraire d’une alimentation holistique.

Cette approche réductionniste, c’est-à-dire essayant d’expliquer la globalité par les parties, ne fonctionne pas. En effet, on ne peut pas, par exemple, espérer corriger de cette façon des maladies chroniques.

Partant de ce constat, une vision différente commence à émerger, consistant à considérer les aliments dans leur entièreté, c’est-à-dire selon une approche « holistique ».  Celle-ci peut être déclinée en pratiques alimentaires visant à protéger à la fois la santé et l’environnement.

 

Pour rester en bonne santé, notre corps et notre esprit ont besoin de vivre dans un lieu sain et d’avoir une alimentation saine et équilibré qui vibre dans une certaine fréquence : c’est la vibration des aliments.

Comme tout être vivant, l’énergie des aliments vivants est mesurable. En font partie les légumes et fruits frais, les oléagineux, les salades, les graines ou encore les germes. Tous possèdent une fréquence. Cette énergie les différencie des aliments morts comme tout produit industriel qui ne possède plus aucune vibration.

Sachant que la vibration en zone neutre correspond actuellement à 12 500 unités Bovis ou à 12 500 Angström, nous devons consommer le maximum d’aliments et boissons qui atteignent au minimum cette vibration. Mais c’est encore mieux si leur vibration dépasse cette limite.

Une grande aide pour atteindre (et dépasser) ces valeurs est l’alimentation crue, surtout pour les végétaux : des aliments naturels, biologiques, non traités et non modifiés, plein de la force vitale de la plante.

Huile d'olive

Dans la théorie, il est très bien possible d’ éviter les aliments raffinés. Malheureusement, dans la pratique, il faut élaborer quelques stratégies efficaces et rester bien vigilant pour ne pas tomber dans les nombreux pièges que les supermarchés nous tendent jour pour jour, avec l’aide de l’industrie agroalimentaire.

Découvrez une multitude d’astuces basiques et d’idées intéressantes qui peuvent changer votre alimentation et vous aideront à maintenir votre santé en cuisine !

Pizza

Le sucre blanc raffiné est du saccharose et rien d’autre. Le saccharose pur est constitué d’une molécule de fructose et d’une molécule de glucose. Il s’obtient à l’aide d’une batterie de procédés complexes, physiques et chimiques.

Au terme de toutes ces opérations très complexes, le saccharose est ainsi isolé de tous les autres nutriments pour devenir un produit « chimiquement pur » répondant à la réglementation. Or, ces nutriments, éliminés telles des impuretés, sont des protéines et surtout des vitamines, minéraux et oligo-éléments (réservés, sous forme de mélasse, à la consommation animale).

Dépourvu de toutes ces qualités initiales, le saccharose devient un produit néfaste pour notre santé physique et psychique.

Nos émonctoires

Les émonctoires et leur fonctionnement correct est une des clés principales de la naturopathie et des approches holistiques.

La traversée humorale rencontre plein d’obstacles au sein de notre organisme. Par contre, si les humeurs stagnent parce que leur viscosité augmente, les déchets toxiques commencent à se déposer dans les tissus et à créer des maladies, très souvent chroniques.

C’est pourquoi il est si important de maintenir les filtres émonctoires en bonne santé et d’augmenter la fluidité du sang pour bien détoxiquer l’organisme.

 

Burger sain

En France, la consommation de fast food, mais surtout des hamburgers, explose.

Avec une cette progression sur le marché, on pourrait donc estimer que la qualité et la valeur nutritionnel des repas devient un facteur primordial et fondamental pour la restauration (rapide ou non). Surtout les grandes chaînes portent une responsabilité lourde concernant l’alimentation, l’environnement et le social.

Mais est-ce vraiment le cas, font-elles quelque chose pour la santé du consommateur ? Ou faut-il mieux éviter le fast food ? Que contiennent nos hamburgers vraiment ?

Bons et mauvais glucides

En médecine holistique, l’humorisme est l’étude des « humeurs » circulantes et cellulaires de l’organisme : sang, lymphe,  bile jaune et noire, mais aussi les liquides à l’intérieur et à l’extérieur des cellules.

L’humorisme représente le pôle scientifique dans la naturopathie ou dans toute approche holistique. Hippocrate est le premier à avoir fait des recherches sur les humeurs et sur l’humorisme, en reprenant lui-même les travaux de Pythagore. Ses travaux sur les humeurs l’on amené à définir les quatre tempéraments lié aux quatre humeurs principales.

Pour éviter l’encrassement du terrain et pour le maintien de la santé, les propositions holistiques liées à l’humorisme sont le moins de surcharges possibles (donc le moins de toxines et toxiques divers) et le moins de carences possibles en acides aminés, acides gras essentiels (Oméga 3 et 6), vitamines, oligo-éléments, enzymes etc.

Viande rouge

L’acide urique est le produit final de la dégradation des purines. L’acide urique fait partie des cristaux d’origine protéique et peut augmenter la toxémie et la surcharge cristalloïde.

Environ 65% des purines à éliminer chaque jour proviennent des cellules mortes du corps, et le reste (35%) provient des aliments ingérés. On trouve des purines dans toutes les cellules et tous les tissus morts – ce sont des composants de la dégradation cellulaire.

Mais puisque les purines sont une source principale de la formation de l’acide urique et de l’augmentation de son taux (hyperuricémie), il est nécessaire de maîtriser leur apport nutritionnel et d’aider notre organisme à les éliminer efficacement. Un taux d’acide urique trop élevé peut conduire à des crises de goutte très douloureuses !

 

 

Marques alimentaires - Coca Cola

Les grandes marques alimentaires garantissent une certaine qualité de leurs produits qui est supervisée par des normes très ciblées et par une législation sévère.

Mais une qualité alimentaire est-elle synonyme d’une alimentation saine, naturelle et vivante qui nous apporte tous les nutriments pour notre organisme, pour le tenir en bonne santé, en harmonie avec la nature ? Rien n’est moins sûr comme on le verra par la suite …