Protéines

Les protéines appartiennent, comme les lipides et les glucides, au groupe des macronutriments (nutriments énergétiques). Les protéines, c’est-à-dire les acides aminés, sont les seules sources d’azote (N) que l’homme peut utiliser, l’azote étant indispensable à la vie. Les protéines sont donc essentiels pour la vie.

Les fonctions des protéines sont multiples. On peut distinguer les protéines de structure comme la collagène ou la kératine qui entrent dans la constitution des tissus (os, cheveux, peau) et qui apportent stabilité à l’ensemble et les protéines à activité biologique.

Il y a deux sources d’apport en protéines : les protéines animales et les protéines végétales.

Les protéines animales sont des protéines complètes, c’est-à-dire qu’elles contiennent tous les acides aminés essentiels, mais elles sont accompagnées d’éléments qui sont en grande quantité mauvais pour la santé, tels que le cholestérol et les acides gras saturés.

Les protéines végétales ne contiennent pas tous les acides aminés en quantité suffisante pour en faire des protéines complètes, sauf si on les combine entre eux d’une façon précise décrite plus bas. Par contre, elles sont accompagnées par des fibres et des micronutriments importants qui les rendent très intéressantes. Un gramme de protéine – animale ou végétale – apporte 4 kcal.

Nutriments

Les nutriments – un thème qui devient de plus en plus important, dans une époque où notre santé est autant fragilisée par des aliments industriels, ultra-transformés et dépourvus de toute valeur nutritive.

C’est essentiel de comprendre le vocabulaire des nutritifs pour mieux savoir analyser ce qu’on mange et pour saisir les liaisons entre ces éléments. Les détails de chaque nutriment seront vus plus tard en profondeur dans des articles qui sont dédiés à chacun.

Les nutriments sont constitués dans le corps par l’ensemble des composés organiques et inorganiques nécessaires à l’organisme vivant pour entretenir la vie. Le processus d’assimilation des nutriments est la nutrition.

Bons et mauvais glucides

En médecine holistique, l’humorisme est l’étude des « humeurs » circulantes et cellulaires de l’organisme : sang, lymphe,  bile jaune et noire, mais aussi les liquides à l’intérieur et à l’extérieur des cellules.

L’humorisme représente le pôle scientifique dans la naturopathie ou dans toute approche holistique. Hippocrate est le premier à avoir fait des recherches sur les humeurs et sur l’humorisme, en reprenant lui-même les travaux de Pythagore. Ses travaux sur les humeurs l’on amené à définir les quatre tempéraments lié aux quatre humeurs principales.

Pour éviter l’encrassement du terrain et pour le maintien de la santé, les propositions holistiques liées à l’humorisme sont :

  • Le moins de surcharges possibles (donc le moins de toxines et toxiques divers) ;
  • le moins de carences possibles en acides aminés, acides gras essentiels (Oméga 3 et 6), vitamines, oligo-éléments, enzymes etc.

Protéines animales crues

Beaucoup de personnes qui suivent un régime en alimentation crue, sont entièrement végétaliens (Raw vegan). Ils ne mangent pas de protéines animales, donc ni produits ni sous-produits d’animaux (produits laitiers, œufs, viandes, volaille, poisson, fruits de mer, coquillages etc.). D’autres préfèrent de profiter des vertus des aliments crus au maximum,