Taux vibratoire élevé

Le taux vibratoire de chaque Être vivant varie d’un individu à l’autre, en fonction de son degré d’évolution personnelle, énergétique, karmique, émotionnelle et spirituelle.

Ce taux vibratoire peut être mesuré avec le biomètre Bovis, en unités Bovis (UB). Deux personnes de la même famille peuvent avoir des taux vibratoires tout à fait différents, l’un des deux peut posséder un taux vibratoire élevé, l’autre un taux un peu ou beaucoup plus bas.

Le taux vibratoire ne dépend pas de nos gènes, mais notre « paquet génétique » que l’on reçoit à notre naissance peut l’influencer sur le plan physique (par exemple par des maladies génétiques) et sur le plan énergétique (comment on gère ces maladies).

Plans vibratoires

Avant d’entrer dans les détails, essayons de faire une distinction entre quelques termes qui peuvent se prêter à confusion. Sur Internet ou dans la littérature spécialisée, on évoque des mots tels que les champs énergétiques ou vibratoires, les plans énergétiques ou vibratoires, les corps subtils, l’aura ou encore les chakras.

Quelle est la différence entre tous ces mots qui désignent des éléments vibratoires qui nous entourent ?

Les différents plans vibratoires ou énergétiques sont ceux qui existent dans tout l’Univers. Il s’agit de l’Énergie Universelle dans toutes ses facettes et niveaux vibratoires. Le terme de « plans » désigne une région vibratoire (non géographique) qui possède une certaine fréquence (vibration).

Plans vibratoires

Avant de pouvoir agir sur les plans vibratoires et influencer les corps subtils pour augmenter ainsi notre taux vibratoire, il faut bien sûr les connaître.

Il semble indispensable d’en posséder quelques notions pour pouvoir agir activement et savoir quels effets nos actions ciblées auront sur ces champs invisibles, mais bien réels. Connaître ces plans vibratoires et leur fonctionnement, et, surtout, comprendre comment ils interagissent entre eux, nous aidera à nous resituer dans l’Univers, car tout est fondé sur l’énergie et son taux vibratoire.

En physique quantique, le terme « champ d’énergie » est utilisé pour désigner de minuscules particules qui sont également appelées des « superstrings » ou « supercordes » en français. Ces superstrings se répandent dans tout l’espace de manière continue. En d’autres mots, le terme « champ d’énergie universelle » est utilisé afin de décrire le mouvement continu qui se propage en « champ » des superstrings. Donc, on l’aura bien compris, le « Champ d’Énergie » n’est qu’un autre terme pour les « superstrings ». Il s’agit d’une énergie qui est tout simplement de l’information qui vibre ou qui se déplace.

Représentation conventionnelle des unités Bovis

André Bovis était un physicien, inventeur et chaudronnier originaire de Nice. Dans les années 1930, ses investigations personnelles lui permirent d’établir une échelle de valeur afin de quantifier l’énergie vitale contenue dans les aliments : l’échelle Bovis qui mesurait les unités Bovis était née.

André Bovis, qui cherchait à mesurer la vitalité et les vibrations des aliments, avait conçu une règle graduée de 0 à 36 000, appelée désormais le biomètre, dont l’unité de mesure est l’angström. Pour raison de facilité, ces angströms furent ensuite convertis en « Bovis » ou « unités Bovis ». Aujourd’hui, les « unités Bovis » sont souvent dénommées « UB » dans de nombreux ouvrages. Il faudrait donc également retenir que 1 angström = 1 unité Bovis (UB).

Énergie universelle

Tout ce qui est, c’est le Champ d’Énergie Universelle. Le Champ d’Énergie Universelle est l’élément fondamental constituant notre Univers.

Toute matière – étoiles, terre, plantes, animaux, humains, etc. – ne sont qu’une intensification de ce champ, donc un changement de fréquence. Tout ce que nous voyons autour de nous, nous-mêmes inclus, sont une expression, – une manifestation, une matérialisation – de ce Champ Universel. Différentes vibrations (fréquences) de ce champ sont perçues par nos sens comme différentes formes de matière.

On utilise le terme “Champ d’ Énergie Universelle” pour désigner de minuscules particules (également appelées “superstrings” dans la science) qui se répandent dans tout l’espace de manière continue. En d’autres mots, “le Champ d’ Énergie Universelle” est un concept que nous utilisons afin de décrire le mouvement continu et se propageant en “champ” des “superstrings”.

Donc, le “Champ d’ Énergie Universelle” n’est qu’un autre mot pour les “superstrings”.

Mécanique quantique

Tout dans l’Univers possède une vibration – ce sont des fréquences du taux vibratoire ou l’ énergie vibratoire. Que ce soit une personne, un objet, une conversation, une émotion ou une simple pensée, absolument tout possède de l’ énergie vibratoire et donc des fréquences vibratoires.

Le taux vibratoire ou encore l’ énergie vibratoire qui caractérise tout Être vivant (en font partie les humains et les animaux, mais également les plantes, les unicellulaires et les virus) est soumis à une fluctuation permanente. Cette énergie est dynamique, variable et change donc toujours : au cours des jours et des nuits, des semaines, des mois, des années, mais également au cours des heures, dépendant de ce que l’on vit pendant la journée. Le taux vibratoire est mesurable en Unités Bovis, à l’aide de l’échelle ou le biomètre de Bovis.

Mais il y a d’autres possibilités plus « scientifiques » et donc plus exacts pour connaître son taux vibratoire : les fréquences. De manière générale, on peut définir le taux vibratoire ou l’ énergie vibratoires comme notre niveau d’énergie. Ce niveau d’énergie possède une fréquence qui n’est rien d’autre que le taux mesurable du flux d’énergie. Par conséquent, tout qui possède de l’énergie vitale a aussi une fréquence mesurable et une énergie vibratoire.

Pendule

La radiesthésie est un art divinatoire de capture, de détection et d’identification des ondes et des champs électromagnétiques émis par tout objet matériel, par tout être vivant et par toute autre énergie invisible qui se trouvent sur la Terre et dans tout l’Univers entier.

Le radiesthésiste est donc capable de détecter des ondes et des énergies vibratoires, invisibles à l’œil nu, en étant près ou même à distance. Il peut ainsi localiser des objets égarés, une personne disparue ou un animal perdu, découvrir des sources ou des eaux souterraines, mais également aider à établir ou à confirmer un diagnostic médical en interrogeant le taux vibratoire de la personne concernée.

Les vibrations et les énergies qui sont à la base de la radiesthésie le sont également pour toute autre technique énergétique, telles que, par exemple, la géobiologie, le feng shui, le magnétisme ou le reiki.

Plantes photographiées avec la technique Kirlian

  Les propriétés revitalisantes des aliments crus ne trouvent pas leur explication uniquement dans les seules vitamines, minéraux, phytonutriments, oligoéléments et autres substances strictement biomoléculaires. On rentre dans le monde de l’ énergie du vivant. Les recherches scientifiques s’intensifient depuis un siècle pour comprendre, comment la physique moléculaire s’intègre dans