Vaccin Covid-19

À la fin de l’année 2020, on espérait fortement que des niveaux élevés de vaccination permettraient à l’humanité de prendre enfin le dessus sur le SRAS-CoV-2, le virus à l’origine de la Covid-19. Dans le meilleur des scénarios, la transmission du virus aurait été réduite à des niveaux très bas, la vie aurait lentement repris son cours normal et le nombre de décès aurait aussi diminué.

Mais, depuis, de nouveaux « variants préoccupants » sont apparus et se sont répandus dans le monde entier, mettant en péril les efforts actuels de contrôle de la pandémie, y compris la vaccination.

En d’autres termes, la donne a changé et le déploiement mondial réussi des vaccins actuels ne garantit plus la victoire.

Lire la suite …

Vaccin à ARNm Covid-19

Les vaccins à ARNm : quatre lettres qui ont fait le tour de la planète et désignent ce qui ressemble de plus en plus à une avancée majeure dans le domaine de la vaccination. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

L’ARN utilisé pour la vaccination appartient à la classe des ARN messagers (ARNm), une molécule peu stable, connue depuis les années 1960. Les ARNm constituent en quelque sorte le « plan de montage » des protéines dans les ribosomes, nos unités cellulaires chargées de la production des protéines. Après leur utilisation, les ARNm sont détruits.

C’est sur cette fonction que reposent les vaccins à ARNm. Le principe est en effet d’injecter dans les cellules l’information leur permettant de produire une protéine de l’agent infectieux contre lequel on souhaite obtenir une immunité (dans notre situation actuelle, il s’agit du COVID-19).

Les vaccins à ARNm possèdent de nombreux avantages et quelques désavantages bien identifiés. Un traitement médical, comme le vaccin à ARNm contre le COVID-19, n’est jamais un acte anodin et doit bien être réfléchi. De plus, cette décision doit faire l’objet d’une analyse bénéfice/risque rigoureuse.

Découvrez quelques explications dans cet article, qui aideront peut-être à prendre une décision pour ou contre les vaccins à ARNm.

Lire la suite …

Musique

La musique fait partie de l’humanité depuis que celle-ci existe. Les archéologues ont trouvé des instruments en os relativement complexes, qu’ils ont datés vieux de plus de 40 000 ans.

Certes, nos ancêtres faisaient probablement de la musique de manière très rudimentaire, qui ressemblait plutôt à un bruitage rythmique et était aucunement comparable avec nous goûts d’harmonies et techniques actuels. Mais nul ne peut le contester : la musique est absolument fondamentale pour le développement et le maintien du bien-être physique, mentale, émotionnel et psychologique – aujourd’hui comme auparavant. 

Il est connu que la musique réduit le stress et l’anxiété. Elle atténue la douleur physique et psychique et libère en même temps des molécules de plaisir.

La musique est donc un allié précieux pour affronter l’isolement et la solitude du confinement et l’anxiété concernant la pandémie du COVID-19.

Lire la suite …