TOXÉMIE ET DÉTOX


Les aliments biostatiques et biocidiques sont une source de toxémie.

Les aliments biostatiques et biocidiques sont une source de toxémie.

On entend sous le terme de la « toxémie » la surcharge de l'organisme et les conséquences de cette surcharge humorale, tissulaire et cellulaire sur la santé globale de l'homme. 

Les humeurs sont les liquides qui assurent le lien, la cohésion et la vie entre toutes les cellules. On y trouve, par exemple, le sang, la lymphe ou les liquides intra- et extracellulaires. Si l’un ou plusieurs de ces liquides est ou sont surchargé(s), un lent processus d’intoxication se met en place : c’est la toxémie. En cas de toxémie permanente du corps, les maladies ne sont jamais bien loin !

Les origines de la toxémie peuvent être variées, mais tout généralement, elles se définissent par la présence de substances incompatibles avec la santé. Tout élément ingéré peut devenir toxique et potentiellement dangereux en fonction de certains seuils comme la quantité, la répétition de l’exposition, la qualité (plus ou moins proche de son état naturel) ou la concentration.

La naturopathie connaît deux grandes familles de toxémie : la toxémie endogène, venant par le métabolisme intérieur, et la toxémie exogène, venant de l'extérieur.

Pour combattre la toxémie, nous avons deux armes à notre disposition : il faut tout d'abord reconnaître les sources de la toxémie et de la production des radicaux libres redoutables, et, bien sûr, de l'autre côté, disposer de moyens efficaces pour les combattre. Une possibilité pour cela est de se servir de la multitude d'antioxydants qui peuvent neutraliser les radicaux libres et éviter ainsi leur effet néfaste sur notre santé.

Comme on pourra voir par la suite, la connaissance sur la toxémie peut donc être un vrai atout pour maintenir sa santé !

Catégories dans TOXÉMIE ET DÉTOX


Les commentaires sont fermés.