Les cinq piliers de la naturopathie

Partager

Les cinq piliers de la naturopathie sont des fondations solides de la santé holistique./Pixabay CC0 Public Domain, libre de droits.

La naturopathie repose sur cinq piliers que l’on appelle les 5 « -ismes » :

  • Humorisme : l’humorisme représente le pôle scientifique. Les humeurs sont les différents liquides du corps humain : le sang, la lymphe canalisée, la lymphe inter-cellulaire, la lymphe intra-cellulaire, le liquide céphalo-rachidien etc. L’eau tient donc une place primordiale dans l’organisme puisqu’elle constitue 70% du corps humain adulte (90% à la naissance et de moins en moins avec l’âge avançant). L’un des rôles du naturopathe va être de veiller au bon équilibre physiologique de ces liquides nourriciers, et d’éviter les surcharges que l’on appelle toxiques et toxines, les carences en vitamines, minéraux, protéines etc., pour éviter ainsi les défauts de fluidité et assurer une bonne circulation.

 

  • Causalisme : ceci constitue la partie la méthodologique. Hippocrate nous enseignait « Tolle causam », c’est à dire s’occuper de la cause et non du symptôme. Au premier niveau, on recherche la cause dans le plan physiologique, en régulant les humeurs, et l’alimentation. Au deuxième niveau de recherche de la cause on se situera dans le plan émotionnel, en allant creuser du côté des conflits intérieurs et des soucis familiaux et professionnels par exemple. Enfin, au troisième niveau de recherche, c’est bien – et n’ayons pas peur de le dire – sur le plan spirituel que l’on se situe. Il n’est pas question ici de religion ou de croyances, mais bien plus de sa propre quête de Vie.
  • Vitalisme : ce pilier est en quelque sorte la philosophie de la naturopathie. La médecine holistique considère une énergie vitale intrinsèque (à la fois constitutionnelle et tempéramentale) qu’Hippocrate appelle « Vis medicatrix naturae » ou le médecin intérieur.
  • Hygiénisme : ce concept constitue la partie technique. Le terme d’hygiénisme vient d’Hygie, la déesse de la vie saine et de la santé. On remarque aujourd’hui un glissement sémantique du mot « Hygiène » puisque son sens est réduit à la « propreté ». En réalité, l’hygiène est bien plus l’art de vivre préventivement et en accord avec la nature. Les éléments nécessaires au maintien d’une bonne santé sont une hygiène alimentaire et corporelle, des contacts réguliers avec les éléments naturels et des échanges saints avec son entourage. Pour ce faire, l’hygiénisme se décline à travers les techniques de la naturopathie.
  • Holisme : ce terme vient du grec ancien « Holos » = le tout, entier. Il relève du savoir-être du thérapeute en santé holistique qui prend en compte l’être humain à travers toutes ses dimensions : physique, énergétique, émotionnelle, mentale, spirituelle, socio-culturelle et planétaire.

Par la suite, nous verrons chaque pilier séparément en détail.

 

A suivre:

Humorisme, Partie 1 – L’approche par les liquides de l’organisme

Humorisme, Partie 2 – Les émonctoires

 

 

En cas de malaise ou de maladie, nous vous prions de consulter en tout cas un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer correctement votre état de santé. Le contenu de ce site et de ses pages annexées ne remplace en aucun cas le diagnostic d’un médecin. Ce site ne permet pas de faire de diagnostic médical ou une recommandation de traitement médical pour aucune pathologie ou affection quelconque. Nous déclinons toute responsabilité en cas de mauvaise interprétation des conseils donnés.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

Taggé , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire !

avatar
  Notifications  
Me notifier des