Hyperplasie cellulaire – Augmentation anormale du nombre de cellules

Partager
Hyperplasie nodulaire

L’ hyperplasie nodulaire est un exemple de hyperplasie cellulaire.

L’ hyperplasie cellulaire est l’augmentation anormale du nombre de cellules d’un tissu ou d’un organe, sans modification de l’architecture, résultant habituellement en l’augmentation de volume du tissu ou de l’organe concerné.

Elle est habituellement témoin d’une hyperactivité fonctionnelle. On observera la différence à l’hypertrophie où ce n’est pas le nombre, mais le volume des cellules qui augmente.

 

 

 

Causes possibles de l’hyperplasie cellulaire

L’hyperplasie est souvent associée à une hypertrophie cellulaire, avec laquelle elle partage des causes communes.

Elle survient surtout dans les tissus capables de renouvellement (épiderme, épithélium intestinal, parenchyme hépatique) et ne s’observe pas dans les tissus à renouvellement lents ou stables (myocarde, muscle squelettique, tissu neuronal).

On distingue :

  • Hyperplasie physiologique, par exemple hyperplasie compensatrice d’un organe après chirurgie (hyperplasie compensatrice du foie après hépatectomie partielle, hyperplasie rénale compensatrice après néphrectomie controlatérale) ou hyperplasie mammaire par stimulation hormonale au cours de la grossesse.
  • Hyperplasie pathologique, par exemple hyperplasie surrénalienne au cours d’un hypercorticisme hypophysaire.

Exemples de pathologies dues à une hyperplasie

  • Hyperplasie stromale : c’est une tumeur bénigne qui provient de cellules de soutien de tissu qui sont habituellement présentes dans les seins.
  • Hyperplasie endométriale : l’hyperplasie endométriale correspond à une anomalie précancéreuse de la muqueuse de l’utérus. Non traitée, elle peut évoluer vers un cancer.
  • Hyperplasie du sein : l’hyperplasie simple est une affection bénigne du sein. Le nombre de cellules qui tapissent les canaux ou les lobules du sein augmente. On la distingue de l’hyperplasie atypique caractérisée par l’augmentation du nombre de cellules anormales.
  • Hyperplasie folliculaire : affection bénigne de globules blancs. Il y a une augmentation de la lymphe en raison d’un plus grand nombre de centres germinaux.
  • Hyperplasie nodulaire : l’hyperplasie nodulaire est une tumeur bénigne. Normalement, la tumeur ne devienne maligne.
  • Hyperplasie congénitale des surrénales (HCS) : l’hyperplasie congénitale des surrénales (HCS en français et CAH en anglais) est une maladie secondaire à un déficit de la synthèse du cortisol dans la zone fasciculée de la glande corticosurrénale. La production déficiente de cortisol par la surrénale entraîne une surproduction d’ACTH par l’hypophyse à cause d’un manque de feedback (rétrocontrôle) négatif, ce qui entraînera alors en réponse à cet excès d’ACTH, une sécrétion excessive d’androgènes par les surrénales. Chez les garçons, cela n’entraînera pas de problèmes majeurs, mais chez les filles, il y aura des signes d’androgénisation prénatale, dont le développement d’organes génitaux ambigus (clitoris allongé).
  • Hyperplasie gingivale : l’hyperplasie gingivale est un agrandissement de la gencive. Ceci peut être causé par un certain nombre de facteurs, allant de la grossesse à une maladie systémique.
  • Hyperplasie lymphoïde : gonflement de la lymphe à cause d’une augmentation rapide de lymphocytes lorsque le système immunitaire perçoit une menace pour le corps. L’hypertrophie ou l’hyperplasie lymphoïde peuvent se produire en présence de bactéries, de virus, ou des croissances anormales.
  • Hyperplasie sébacée ou séborrhée : il s’agit d’une augmentation morbide de la sécrétion du sébum par les glandes sébacées.

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Hypertrophie cellulaire – Augmentation du volume des cellules ou d’un organe

Atrophie cellulaire – Perte de volume cellulaire et atrophie musculaire chez le diabétique

Hypoplasie et aplasie cellulaire – Développement insuffisant ou inexistant des organes et des tissus

Autres lésions cellulaires: métaplasie, dysplasie, dystrophie et dégénérescence cellulaire

 

 

En cas de malaise ou de maladie, nous vous prions de consulter en tout cas un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer correctement votre état de santé. Le contenu de ce site et de ses pages annexées ne remplace en aucun cas le diagnostic d’un médecin. Ce site ne permet pas de faire de diagnostic médical ou une recommandation de traitement médical pour aucune pathologie ou affection quelconque. Nous déclinons toute responsabilité en cas de mauvaise interprétation des conseils donnés.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 

Credits/Source Image: Wikimedia Creative Commons, CC BY-SA 3.0

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

avatar
  Notifications  
Me notifier des