Le diabète est une épidémie moderne

Le diabète est une épidémie

Le diabète est une épidémie moderne dont le taux ne cesse d’augmenter.

Aujourd’hui, selon l’Organisation Mondiale de la Santé OMS, il y a environ 422 millions de personnes qui souffrent du diabète dans le monde (2014). Le nombre de diabétiques chez les adultes de plus de 18 ans est passé ainsi de 4.7 % en 1980 à 8.5 % en 2014. Ce pourcentage augmente rapidement sans cesse. L’OMS prévoit qu’en 2030, chaque 7ème décès sera lié au diabète et ses conséquences. Tous ces chiffres nous montrent malheureusement: le diabète est une épidémie qui se propage à une vitesse presque incontrôlable. 

Lire plus

Le diabète n’est pas une fatalité

Le diabète n'est pas une fatalité!

Le diabète n’est pas une fatalité! On peut l’inverser avec des changements drastiques de comportement et d’alimentation.

La bonne nouvelle tout d’abord : non, le diabète n’est pas une fatalité ! Même s’il s’agit d’une maladie chronique avec des conséquences qui peuvent être néfastes, même fatales, on peut la combattre ! Il y a beaucoup de fronts sur lesquels on peut agir pour améliorer la maladie, la freiner dans son développement, et on peut même réussir à la faire régresser drastiquement et abaisser son taux de glycémie sur des valeurs normales.

Comment? Retenons de suite qu’à partir de maintenant, tout doit changer!

Lire plus

Atrophie cellulaire – Perte de volume cellulaire et atrophie musculaire chez le diabétique

Atrophie musculaire

Atrophie musculaire

Une atrophie est la perte de volume ou de taille d’une partie de l’organisme. L’ atrophie cellulaire est la diminution de la masse fonctionnelle d’une cellule habituellement liée à une diminution de son activité. La cellule atrophiée est donc souvent une cellule dédifférenciée. On désigne la diminution dû à un défaut de nutrition.

L’atrophie d’un tissu ou d’un organe est due à l’ atrophie cellulaire et/ou à la diminution du nombre des cellules. Le contraire de l’atrophie est l’hypertrophie.

Les atrophies les plus couramment rencontrés sont celles d’un muscle. On parle également parfois d’atrophie d’une faculté (atrophie intellectuelle). L’atrophie musculaire est très fréquente chez les diabétiques (voir plus bas).

Lire plus