Toxines et toxiques – Quelle est la différence?

Toxines et toxiques

Le cholestérol qui se dépose dans les artères est un signe typique de trop de toxines dans l’organisme.

Les toxines et les toxiques sont d’autres noms pour déchets endogènes et exogènes.  Les toxines et les toxiques sont les deux responsables pour la toxémie, qui, elle, est à la racine d’une grande quantité de nos pathologies modernes et chroniques telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, l’arthrose, la goutte et beaucoup d’autres.

Dans l’approche naturopathique et holistique, les toxines sont donc des déchets endogènes: ce sont des molécules issues de la dégradation cellulaire et du métabolisme, qui peuvent, en grande quantité, empoisonner notre organisme.  

Lire plus

Origines de la toxémie – La toxémie endogène et exogène

Origines de la toxémie

Fumer est une origine exogène de la toxémie.

La toxémie est l’état morbide que court l’organisme lorsqu’il ne peut se débarrasser des déchets qu’il produit lui-même naturellement ainsi que de toutes les molécules chimiques venant de l’extérieur qu’il absorbe. Les origines de la toxémie peuvent être variés, mais tout généralement, elle se définit par la présence de substances incompatibles avec la santé : ces molécules se trouvent dans le sang, dans la lymphe, dans tous les liquides organiques du corps (intracellulaires et extracellulaires), dans les organes, dans les tissus et dans les cellules. 

Tout élément peut devenir toxique et potentiellement dangereux en fonction de certains seuils comme la quantité, la répétition de l’exposition, la qualité (plus ou moins proche de son état naturel) ou la concentration.

Lire plus

Aliments crus en pratique (4) – Les produits laitiers crus

Produits laitiers crus

Les produits laitiers crus sont un atout pour la santé, contrairement aux produits stérilisés ou UHT.

Aujourd’hui, les adeptes de l’alimentation crue intègrent bien souvent différentes sortes d’aliments, plus ou moins controversés, tels que les produits laitiers. L’école des Esséniens a adopté une alimentation crue où surtout les produits laitiers crus et fermentés sont inclus.

Finalement, dans le contexte des produits laitiers, la question ne se pose pas uniquement sur leur crudité. Depuis des décennies, les controverses existent (et n’ont encore toujours pas trouvé une réponse satisfaisante), si les produits laitiers sont tout généralement à recommander ou non. Malheureusement, ces discussions, même scientifiques, se réduisent sur les produits laitiers transformés et industriels, mais pas le lait cru (ce qui changerait la donne drastiquement).

Lire plus

Alimentation vivante – Des aliments riches en nutriments vivants

Alimentation vivante

Une alimentation vivante aide à la détoxication de l’organisme et à le maintenir en bonne santé.

Pour rester en bonne santé, notre corps doit se nettoyer, se détoxiquer et se régénérer en permanence. Des milliers de cellules meurent et naissent à chaque seconde; certaines parties du corps sont ainsi entièrement renouvelées en quelques jours, d’autres en quelques années. Il est donc nécessaire que la qualité de la nourriture apportée au corps attribue à la qualité de nos cellules. Certes, ce n’est pas uniquement l’alimentation qui influence la régénération de nos cellules, mais également l’air, nos émotions, nos pensées, notre sommeil et notre style de vie jouent un rôle essentiel.

Lire plus

Maladie – Terrain et causes de la maladie

Le terrain qui permet le développement d’une maladie est très individuel et change chez chaque personne. / Pixabay, CC0 Public Domain, libre de droits

Le terrain est décisif pour le développement de la maladie

Sil y a une notion de priorité qu’il faut connaître et respecter dans la santé holistique et en naturopathie, c’est bien la notion de terrain; ces connaissances sont directement liées au développement de la maladie. On ne peut pas prétendre intervenir sur un trouble sans passer par l’étude du terrain de la personne.

Le terrain est la composante de plusieurs facteurs contribuant à assurer l’équilibre de l’organisme et en l’occurrence à maintenir le corps en parfaite harmonie, lui permettant ainsi de conserver ou retrouver l’état de santé.

Lire plus

Aliments biogéniques et bioactifs

Alimentation biogénique. Source: FlickrDans l’article sur “La vibration des aliments“, nous avons vu que notre corps a besoin d’une alimentation saine et équilibré qui vibre dans une certaine fréquence pour rester en bonne santé. Tous les aliments et boissons qui vibrent à 12000 unités Bovis et plus vont nous amener de l’énergie: ce sont les aliments biogéniques et bioactifs; alors que tout aliment ou boisson qui vibre en dessous de cette limite va nous enlever de l’énergie: ce sont les aliments biostatiques et biocidiques.

Les aliments biogéniques et bioactifs forment la catégorie des aliments vivants. Ils ont été prévus par la nature pour assurer la vie et le bien-être humain.

Lire plus

Vibration des aliments – Les unités Bovis

La force vibratoire d'un kiwi.

Vibration des aliments – La force vibratoire d’un kiwi.

Pour rester en bonne santé, notre corps et notre esprit ont besoin de vivre dans un lieu sain et d’avoir une alimentation saine et équilibré qui vibre dans une certaine fréquence : c’est la vibration des aliments.

Comme tout être vivante, les aliments vivants tels que les légumes et fruits frais, les oléagineux, les salades, les graines, les germes possèdent une fréquence, aujourd’hui mesurable. Cette énergie les différencie des aliments morts comme tout produit industriel qui ne possède plus aucune vibration.

Sachant que la vibration en zone neutre correspond actuellement à 12000 unités Bovis ou à 12000 Angström, nous devons consommer le maximum d’aliments et boissons qui atteignent au minimum cette vibration, mais encore mieux, si leur vibration dépasse cette limite.

Lire plus

Aliments biostatiques et biocidiques

Aliments biostatiques et biocidiques. Les aliments biocidiques détruisent notre santé. Source: Flickr

Aliments biostatiques et biocidiques. Les aliments biocidiques détruisent notre santé.

Dans l’article sur “La vibration des aliments” nous avons vu que notre corps a besoin d’une alimentation saine et équilibré qui vibre dans une certaine fréquence pour rester en bonne santé.

Dans la première partie de cet article, nous nous sommes penchés sur les aliments biogéniques et bioactifs qui devraient présenter la majorité de notre alimentation, si on désire maintenir notre santé.

Dans cette deuxième partie, nous verrons quels sont les aliments biostatiques et biocidiques. Ce sont malheureusement des aliments qui constituent la majeure partie de notre alimentation dite “de civilisation” et qui sont pratiquement incontournables dans le quotidien, sauf avec une grande attention et un énorme effort du consommateur averti.

Lire plus

La cellule – Introduction et structure

Cellule T – Lymphocyte T. / Public Domain, by NIAID/NIH

La cellule est l’unité biologique structurelle et fonctionnelle fondamentale de tous les êtres vivants connus. C’est la plus petite unité vivante capable de se reproduire de façon autonome. Elle est l’élément fonctionnel et structural qui compose les tissus et organes des êtres vivants. Elle contient l’information génétique de l’individu et est à l’origine de la création biologique.

Tout généralement, les scientifiques distinguent deux grands groupes de substances :

La matière organique est formée de substances fabriquées par les êtres vivants, riches en atomes de carbone, hydrogène, oxygène et azote.

Lire plus

Les besoins de la cellule – Métabolisme cellulaire

Les besoins de la cellule: Voici le schéma de une molécule ATP, le carburant des cellules./Creative Commons, CC-BY-SA 3.0

Les besoins de la cellule sont multiples: chaque cellule de chaque organisme vivant a besoin, par exemple pour renouveler ses constituants ou fabriquer des substances vitales, de nutriments (glucose, acides aminés, acides gras, etc.) qui constituent la matière première, et d’énergie chimique. On appelle métabolisme cellulaire l’ensemble des réactions chimiques cellulaires qui mettent en jeu des nutriments.

Ces réactions qui sont nécessaires pour accomplir les besoins de la cellule nécessitent eux la présence d’enzymes, qui jouent le rôle de biocatalyseurs, c’est-à-dire qu’elles accélèrent les réactions chimiques, et parfois de coenzymes, des assistants des enzymes, chargés par exemple de transporter des composés libérés par les réactions chimiques vers un autre compartiment cellulaire.

Lire plus